Catherine David – Lettre ouverte à ma main gauche

Catherine David – Lettre ouverte à ma main gauche

Catherine David - Lettre ouverte à ma main gauche
Catherine David – Lettre ouverte à ma main gauche – Actes Sud

Un livre écrit par une romancière et pianiste amateur à propos des tourments que lui inflige sa main gauche. Aussi agréable à lire qu'intéressant.

Catherine David est atteinte de dystonie focale. La dystonie est un trouble neurologique moteur caractérisé par un trouble du tonus musculaire (dont on souffert plus ou moins certains pianistes célèbres comme Gary Graffman, Leon Fleisher, Murray Perahia ou Michel Beroff) ; elle est focale quand elle ne concerne qu’une seule partie du corps, ici la main – gauche.

Cet ouvrage est une succession d’articles plus ou moins courts (36), alertes, dont certains sont des dialogues entre l’auteur et son espiègle main gauche, d’autres traitent d’examens neurologiques, de la science et bien sûr de la musique, des pianos, voire des arts martiaux (tai-chi-chuan).
De nombreux pianistes sont cités, de Marie Jaëll à Irakly Avaliani en passant par André Boucourechliev. Ce livre a le mérite de chercher à se cultiver plus avant, tant dans le domaine de la musique que de celui des sciences (comme ce rappel de l’homonculus de Penfield).

Trois remarques :

  • il est curieux de voir encenser par cet auteur l’histoire de la musique de Lucien Rebatet, antisémite notoire jusque dans ses analyses musicales (Mendelssohn !).
  • Un amusant chapitre est un dialogue ‘kantien’ avec un employé de la poste ; mais je n’ai pas connaissance qu’un quelconque bureau de poste ait été privatisé, même aux Abbesses ?
  • Un beau chapitre sur le frisson en musique, qui a l’avantage chez moi, je suppose, de secréter de la dopamine, me mettant de bonne humeur jusqu’au lendemain (cf.), mais je ne savais pas que cette substance pouvait s’administrer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.