Récital Hae-Sun Kang

Voilà un disque réjouissant, consacré à trois pièces pour violon seul et électronique en temps réel de trois compositeurs d’une même filiation : Pierre Boulez (1925-2016) – Anthèmes 2, Philippe Manoury (1952*) – Partita II et Sacha J. Blondeau (1986*) – Atlas II.

La violoniste Hae-Sung Kang en est l’interprète, créatrice et dédicataire des trois pièces – La notice qui lui est consacrée liste d’ailleurs le grand nombre de compositeurs contemporains dont elle a créé les œuvres : Dusapin, Fedele, Lejet, Jarrell, Pintscher, Attahir, Chin, Aperghis, Hurel, Schoeller, Bedrossian, etc. Elle avait déjà enregistré l’œuvre de Boulez dans l’intégrale DG.

La particularité de ces œuvres est donc de faire dialoguer l’instrument soliste avec de l’électronique en temps réel : le programme traite le son du violon et diffuse le résultat sur des haut-parleurs, mais il n’y a pas de bande électronique préenregistrée.

Peut-être est-ce l’habitude, mais j’ai l’impression d’écouter des classiques. Chaque pièce dure 15 à 23′ et chacune nous fait voyager dans des univers à la fois chatoyants et toujours changeants, en schématisant plutôt virevoltant chez Boulez, façon mélopée processionnaire chez Manoury et enfin celle de Blondeau, qui rend hommage aux précédentes.

Trois beaux voyages proposés par une interprète d’exception, captés de plus par une prise de son claire et limpide. Magnifique.

Un disque Klarthe.

On peut retrouver le reste du programme sur YT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.