Bach, de Mey, Khatchaturian par la violoniste Agnès Pyka

Un récital pour violon seul peut paraître rébarbatif et c’est le mérite de la violoniste Agnès Pika de capter ici l’attention de bout en bout (violoniste discrète dont le livret du CD ne nous dit rien).

On est d’abord charmé par le naturel de son interprétation de la 2e Partita de Bach : on entend rarement cette musique avec tant de grâce, de liberté, comme un voyage dans la partition – et j’en ai réécouté de nombreuses versions à cette occasion.

Agnès Pika joue également la peu connue Sonate Monologue d’Aram Khatchaturian, pièce de près de 14′, d’inspiration souvent folklorique et d’allure rhapsodique.

Enfin, le CD propose une œuvre écrite comme en écho aux Partitas de Bach du compositeur / réalisateur belge Thierry de Mey : Passacaille et variations. Après l’écoute de la Partita, on a l’impression que l’œuvre se poursuit, dans un idiome certes plus moderne. C’est une œuvre très vivante, inspirée par la danse, très rythmique où l’on retrouve ce sens remarquable de la narration chez la violoniste.

Un disque très attachant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.