Robin de Raaff – « Entangled tales »

Concerto pour violoncelle - Marien Van Staalen - Rotterdam Philharmonic Orchestra - Yannick Nézet-Séguin
Entangled Tales - The Hague Philharmonic, Neeme Järvi
Symphony No. 3 “Illumination...Eclipse” - Het Gelders Orkest - Antonello Manacorda

J’ai été il y a quelques jours en contact avec le compositeur néerlandais Robin de Raaff (1968*) pour mettre à jour ma liste d’opéras contemporains, ce qui m’a fait découvrir cet enregistrement récent d’œuvres orchestrales.
Les premières mesures du soliste (Marien Van Stalen, premier violoncelliste solo du Rotterdam Philharmonic Orchestra, excellent) dans le Concerto pour violoncelle font aussitôt penser au Concerto de Dutilleux. L’entrée de l’orchestre via les seules percussions est un geste assez spectaculaire. Le développement du 1er mouvement fait assez penser par ses déflagrations à Lutoslawski. On remarquera ensuite le soin apporté à la balance soliste / orchestre, ou de superbes passages lyriques ou poétiques avec toujours une orchestration aussi inventive que maîtrisée. Lyrisme de l’introduction magnifié dans une superbe coda. Un compositeur « de première classe » et un ajout majeur au répertoire du violoncelle concertant.

Entangled Tales : Créée en 2007 par le Boston sous la direction de Ludovic Morlot. D’un métier tout aussi avéré, tant au niveau de la forme que de l’orchestration, l’œuvre m’a paru avoir un peu moins d’impact que la précédente.

Sa Troisième symphonie, bien que faisant appel au même idiome, m’a paru plus réussie, notamment par ses postures plus dramatiques. Son utilisation du (des) piccolo au début de l’œuvre fait preuve d’une recherche de timbres remarquable, à des passages suraigus, succèdent de grandes vagues orchestrales dans les graves. Se succèdent ensuite des paysages sonores très prenants, le tout brillamment défendu par l’orchestre et le chef Antonello Manacorda.

Un disque passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.