La boîte à joujoux – Claude Debussy / André Caplet

La boîte à joujoux – Claude Debussy / André Caplet [EN]

La boîte à joujoux - Claude Debussy / André Caplet

Une œuvre connue mais finalement peu écoutée de Claude Debussy.L’argument (André Hellé) :
« Des poupées dansaient : un soldat vit l’une d’elles et en devint  amoureux : mais la poupée avait déjà donné son cœur à un polichinelle  paresseux, frivole et querelleur. Alors, les soldats et les polichinelles se livrèrent une grande bataille au cours de laquelle le pauvre petit soldat de bois fut fâcheusement blessé. Délaissée par le vilain polichinelle, la poupée recueillit le soldat, le soigna et l’aima : ils se marièrent, furent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Le polichinelle frivole devint garde-champêtre. Et la vie continua dans la boîte à joujoux. ».La partition originelle pour piano fut écrite en 1913, son orchestration sera achevée en 1918 après la mort du compositeur en 1918 par André Caplet. 35′ du dernier Debussy !

  • Prélude – Le sommeil de la boîte
  • 1er tableau – Le magasin de jouets
  • 2e tableau – Le champ de bataille
  • 3e tableau – La bergère à vendre
  • 4e tableau – Après fortune faite
  • Épilogue
On peut trouver la partition ici. Ce n’est pas du meilleur Debussy et c’est même un parfois un peu longuet, une sorte de Petrouchka en miniature, avec là aussi une importante partie de piano, mais il y a de très beaux moments.
On a comparé 4 versions : Jean Martinon /orchestre national de France, Armin Jordan / orchestre symphonique de Bâle, Michael Tilson-Thomas / orchestre symphonique de Londres et Simon Rattle / orchestre philharmonique de Berlin. Celle de Berlin est transcendante au niveau instrumental, mais il ne se passe rien… Celle de Tilson-Thomas est également  somptueuse, trop peut-être avec une restitution sonore d’une dynamique exagérée, Armin Jordan est plus intime, peut-être un peu pâle, Martinon est très enlevé, avec de très belles couleurs, peut-être un peu rapide. 2 très belles versions.
(12/4/13) J’ajoute la récente réédition de la version Ansermet chez Praga Digitals : c’est au même niveau que Martinon, avec un son un peu moins dur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.