Igor Markevitch – Moussorgsky : Chansons russes – Tableaux d’une exposition – Stravinsky – Symphonie de psaumes

Igor Markevitch – Moussorgsky : Chansons russes – Tableaux d’une exposition – Stravinsky – Symphonie de psaumes

Igor Markevitch - Moussorgsky - Stravinsky ( Praga Digitals
Igor Markevitch – Moussorgsky – Stravinsky ( Praga Digitals)

Il vous êtes sans doute arrivé de dîner chez un ami qui met en fond sonore de la musique classique : c’est souvent un peu gênant et tout à coup votre oreille est irrésistiblement attirée par la musique et vous ne suivez plus la conversation… Ce n’est pas tout à fait le cas à mon avis pour les Tableaux, mais certainement pour les chansons de Moussorgsky et pour la Symphonie de psaumes.

Les aficionados du chef ukrainien (1912-1983) m’en voudront certainement, mais je trouve que cet enregistrement des Tableaux aussi intelligemment dirigé et joué (Berlin – 1953) soit-il, manque singulièrement de vie. De belles sonorités d’orchestre assez souvent néanmoins.

Non, ce qui attire l’oreille, ce sont d’abord les chansons de Moussorgsky (enregistrées en 1962) orchestrées par Markevitch lui-même, avec l’unique Galina Vishnevskaya, d’un métier et d’une présence extraordinaires. Rien que pour cela le CD (SACD) mérite l’acquisition. Mais voilà que suit sans doute la meilleure version de la Symphonie de psaumes de Stravinsky, enregistrée également en Russie (1960). Tout est magnifique et superbement sonnant : la direction, le chœur (son chef, non mentionné), l’orchestre… et la restitution de Praga Digitals. (Je n’avais jamais perçu que le 1er mouvement notamment faisait très Orff…). Question lancinante : pourquoi tant d’œuvres symphoniques du XXe siècle comportent une partie de piano ?

Je ne mets pas d’extrait : l’affiche et les quelques lignes ci-dessus suffisent à se précipiter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.