Musiques américaines à Berlin

J’ai eu la chance de rencontrer récemment le chef d’orchestre Garrett Keast, basé à Berlin et directeur du « Berlin Academy of American Music ».

Ils ont enregistré récemment pour Onyx un florilège de musiques américaines ou liées aux États-Unis.
Je me rappellerai toujours ma surprise quand, il y a plus de quarante ans, je découvrais la plaque de la rue Dumbarton Oaks dans Georgetown, cette superbe banlieue de Washington DC. C’est l’œuvre éponyme de Stravinsky qui débute ce CD, avec ses thèmes lancinants et prégnants. L’occasion d’apprécier déjà les grandes qualités de la direction et de l’ensemble berlinois. 

Suit une brève Lamentation pour flûte et orchestre, très « mellow » en mémoire d’un mécène, Jutta Gräfin zu Reventlow qui hébergea Leonard Bernstein et son assistant pendant le festival de Schleswig-Holstein. C’est cet assistant, Craig Urquhart (1953*) qui en est le compositeur, il s’agit du premier enregistrement de la version orchestrale. Une autre première, « Scènes » du compositeur israélo américain Avner Dorman (1975*), pour voix et orchestre.

Toward the Sea II de Tōru Takemitsu est une pièce pour alto, flûte harpe et orchestre à cordes, commissionnée par Greenpace en 1981 pour une campagne de sauvegarde des baleines, une pièce toute en ambiances marines, d’une grande qualité esthétique.

Après un extrait très vivant du Rake’s Progress de Stravinsky, le CD se termine avec  le fameux Appalachian Spring de Copland qui donne la nostalgie des US…

Un programme tendance néoclassique très agréable et encore une fois superbement interprété (et enregistré).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.