Les Saisons de Tchaïkovski par le Trio Zadig

Je rechignais un peu à écouter cet enregistrement, ayant déjà parlé de cette œuvre, à la fois dans sa version originale, à l’occasion notamment de la sortie du très bel enregistrement d’Elena Bashkirova, mais aussi dans la transcription pour trio d’Alexander Goedicke par le Trio Bohème

Dans le livret, le Trio Zadig estime qu’il s’agit d’une des œuvres les plus importantes du compositeur ; sans aller jusque-là, à force de l’écouter, on pourrait finalement se laisser convaincre…

La transcription pour trio dégage l’œuvre de la présence de Schumann et confie aux cordes de belles phrases mélodiques ; seul le pianiste doit être frustré de ne pas avoir à jouer le tout !

Je fais parfois entendre à mon épouse des enregistrements – elle a 9 ans de conservatoire et l’oreille absolue, elle passait hier soir dans ma pièce et me dit : “au moins ça sonne bien”.  Mais c’est bien mieux que ça : si j’ai apprécié la douceur slave de l’enregistrement du Trio Bohème, on a ici une interprétation vraiment marquante de cette œuvre.
À chaque fois que j’entends une interprétation remarquable, je pense à une récente master-class de mon ami Philippe Entremont : “Le rythme ! Articule ! Timbre !”.  Eh bien ici tout y est, cela fait deux fois que j’écoute cet enregistrement sans m’en lasser malgré la pile de CDs qui m’attend…

La musique ici respire, sans alanguissement ou exagération romantique et c’est un vrai bonheur d’écoute en ces temps gris et bizarres. Commencez pour vous en convaincre par Juin. En plus, c’est très bien enregistré – live – dans la jolie et petite salle de la fondation Singer-Polignac.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.