Jonas Vitaud – Beethoven – 1802

Cela fait déjà 5 ans que j’avais assisté à un récital de Jonas Vitaud à l’Institut hongrois, organisé par l’Association Arthèmes et ses qualités m’avaient enchanté. Il a depuis signé quelques disques, notamment une très belle sonate de Dutilleux (cf.).

Il nous propose ici un programme Beethoven cohérent autour de l’an 1802, année du fameux testament d’Heiligenstadt.

Au programme :

Variations "Eroica" op.35
7 Bagatelles op.33
Sonate op.31 n°2
6 Variations op.34

Le Beethoven de Jonas Vitaud fait preuve d’une justesse de ton, de son réjouissante. Par exemple les Bagatelles op.33 : j’ai toujours eu dans l’oreille la version de 1978 de Stephen Bishop.
Cette lecture m’est d’un coup apparu un peu surfaite dans tous les sens du mot à l’écoute du présent enregistrement : on a ici des carrures non exagérées, des nuances sans affèterie, un toucher toujours adapté au discours – la 4e par exemple est un délice.

Même justesse de ton dans La tempête : on n’est effectivement pas encore à la Waldstein ou à l’Appassionata – un premier mouvement à la fois serein et mystérieux donne la tonalité de cette lecture passionnante : on se prend à réécouter en entier cette œuvre rabâchée grâce à une construction du discours qui apparaît comme évidente. Mêmes remarques pour les Variations. On ajoutera un livret tout aussi construit signé par le pianiste.

Un très beau disque Beethoven, vivement une suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.