Ensemble Thélème : Clément Jannequin, saxos et Betsy Jolas

La démarche de l’Ensemble thélème sous la direction de Jean-Christophe Goffre propose ici le 3e de ses volumes consacrés à Clément Janequin.
Un premier conviait Schubert, un deuxième Claude Lejeune (cf.)., celui-ci, “Mutations” est encore plus original. Jean-Chistophe Groffe nous faisait part de son intérêt pour la musique du XXe siècle et la musique expérimentale. Il convie ici un ensemble de saxophones (XASAX) et la compositrice Betsy Jolas pour un programme placé sous l’égide de Rabelais (ce dernier décrivait l’utopique abbaye de Thélème où l’on pouvait boire, lire, chanter, jouer de la musique dans une organisation non-hiérarchique).
Les saxophones rythment l’album par de petites improvisations un peu style free jazz, intervient au sein des Cris de Paris ou de La nuit froide et sombre de de Lassus, prolonge parfois les morceaux. Mutations également quand Clemens non Papa répond au Blason du beau tétin de Janequin par un Blason du laid tétin. Mutation enfin quand Betsy Jolas écrit Lassus-Fantaisie: Ô doux parler en hommage à de Lassus qu’elle chantait adolescente.
Enfin, le compositeur Jannik Giger propose une composition électroacoustique réunissant tous les interprètes très réjouissante.

L’ensemble propose toujours des les pièces originelles un chant d’une grande qualité. Un disque à part, mais empli de bruits et de musiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.