Anthologie Benoît Menut – Les ïles

Cet album anthologique de la musique de Benoît Menut est articulé autour de “Quanta”, seize mélodies pour soprano, violon, violoncelle et piano où s’intercalent principalement diverses pièces pour piano, violoncelle, deux violoncelles, violon et duo violon, violoncelle.

Sont conviés d’excellents musiciens : des remarquables Ensemble Syntonia et de la magnifique soprano Maya Villanueva jusqu’à la vedette américaine en quelque sorte, la violoncelliste Emmanuelle Bertrand.

Les seize mélodies sont variées, mélodiques assurément, appelant des formations d’accompagnement variées, de la voix soliste au trio piano, violon, violoncelle (Romain David, Stéphanie Moraly et
Patrick Langot). Maya Villanueva fait merveille dans ces mélodies à la fois claires  et de caractère.

On appréciera Iroise, 2 mouvements pour violoncelle solo interprétés par Emmanuelle Bertrand, très Dutilleux de sonorité, comme pour les deux duos Les Îles pour violon et violoncelle par exemple. Belle introduction à cette poésie “bretonne” que l’étude pour piano seul en exergue : L’Oiseau Didariel.

Une belle anthologie, copieuse, variée, une musique d’une belle écriture, d’un abord aisé et superbement bien servie par les interprètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.