Récital de musiques russes par le violoniste Fedor Rudin

Voilà un beau programme, mêlant des pièces connues à d’autres moins connues ou inédites :

Edison Denisov (1929-1996)
Trois pièces de concert op.15 - Sonate pour violon et piano - Sonatine pour violon et piano
Claude Debussy (1862-1918)
Prélude et Duo de l'opéra Rodrigue et Chimène, orchestré par Edison Denisov et arrangé pour violon et piano par Fedor Rudin
Dmitri Chostakovich (1906-1975)
Sonate inachevée pour violon et piano
Sergei Prokofiev (1891-1953)
Sonate pour violon et piano n°1 op.80
Modeste Mussorgski (1839-1881)
Hopak, extrait de l'opéra La Foire de Sorotchintsy, arrangé pour violon et piano par Serge Rachmaninov

La première découverte est certainement les Trois pièces de concert, œuvre de jeunesse inédite de Denisov, d’une grande variété mélodique et d’une structure claire, qui devrait entrer au répertoire des violonistes, ne serait-ce qu’à cause de sa danse très réussie. Fedor Rudin a transcrit pour violon et piano l’orchestration qu’avait réalisé à la fin de sa vie Denisov de l’opéra inachevé de Debussy, Rodrique et Chimène : ce sont 10′ de bonheur harmonique.
Bien que supposée appartenir à sa période dodéca, la Sonate pour violon et piano (1963) présente dans son premier mouvement un ostinato façon Chostakovitch, le court mouvement lent passe comme un songe avant un final d’un beau lyrisme calme. Une très belle œuvre.
Autre œuvre important du disque, la plus connue Première sonate pour violon et piano de Prokofiev (1948) ; le 1er mouvement est comme murmuré au violon, rendant le contraste saisissant avec l’Allegro brusco qui suit. Une très belle interprétation.

Le CD comprend également trois morceaux plus courts : Une Sonatine (1972) très brève de Denisov, comme retour à la tonalité, un arrangement de Moussorgski par Rachmaninov, très bred également et enfin un très court mouvement de sonate inachevée et Chostakovitch.

Un programme intéressant, cohérent, très bien défendu par l’excellent violoniste Fedor Rudin, hommage à son grand-père, Edison Denisov. Un disque Orchid Classics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.