Brahms par Alexandre Kantorow


Je rattrape mon omission de l’an dernier : un précédent SACD était paru avec notamment la 2e sonate de Brahms par Alexandre Kantorow. 
Je voudrais citer 4 acteurs secondaires mais essentiels à la réussite de cet enregistrement : le piano Steinway D, l’accordeur Denijs de Winter, La Nef des Dominicains à Guebwiller et les preneurs de son de chez BIS ; il est rare d’entendre un superbe piano si bien capté et restitué, permettant pleinement d’apprécier le toucher et les dynamiques de ce grand pianiste.

On rappellera qu’Alexandre Kantorow a été le premier pianiste français à remporter le premier prix et la médaille d’or au Concours international Tchaïkovski de piano en juin 2019, à 22 ans.

Il est rare d’écouter une interprétation en se disant que c’est sidérant, presque mesure par mesure, sidérant mais surtout évident. Il y a certes différentes façons d’interpréter Brahms, le jeune comme pour les Ballades ou la 3e sonate, mais aussi les pièces tardives. On peut certes aimer son Brahms plus enrobé ou « Brumes du Nord » : c’est ici une version moderne, la partition est devant nous dans toute sa clarté ce qui n’empêche pas l’émotion comme dans la 2e Ballade par exemple, avec la reprise du passage Andante comme dans une ambiance de vitraux.
Mais tout le programme est d’une telle maîtrise que les mots manquent encore plus que habitude pour la caractériser. J’ajouterais juste qu’outre les Ballades et la 3 sonate figure également la transcription de Brahms pour la main gauche de la Chaconne pour violon seul de Bach (cf.) soit une durée record de 85′ pour un SACD…

C’est au moins au niveau du récent CD par Arcadi Volodos

Mon ami Philippe Entremont me déclarait à propos d’Alexandre Kantorow : « Voilà mon successeur ! »… Au fait, une idée de cadeau de Noël pour qui aime les grandes carrières et les anecdotes du monde de la musique classique :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.