Quatuor Béla – D’Adamo – Schubert

NoMadMusic

Le Quatuor Béla et la violoncelliste Noémi Boutin s’associent pour créer Sur vestiges du compositeur franco-argentin Daniel D’Adamo (1966*) et le Quintette à deux violoncelles

La pièce de D’Adamo a été composée spécialement pour cet ensemble. Six mouvements mettent en regard la violoncelliste, placée face au public et le quatuor derrière. Cette mise en espace des répliques soliste / ensemble donne une oeuvre vivante et bien sûr contrastée – superbe “Vestige” n° 5, volubile et dynamique.

On est évidemment happé ensuite par le flot mélodique du quintette de Schubert. J’ai été emballé dès la première écoute par l’interprétation, dans une prise de son réverbérée mais très précise. Les équilibres sont parfaits, les sonorités très belles et claires, la musique avance sans un tunnel ou une baisse de tension. J’ai réécouté quelques références anciennes qui ont vieilli : quelle qualité instrumentale ici sans la sécheresse que l’on pourrait craindre de la part d’un quatuor rompu au répertoire contemporain. Je préfère juste le tempo plus rapide du Scherzo de la vieille version Casals, mais encore une fois cette version est un plaisir de tous les instants.

Un très beau disque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.