Max Reger – Deux trios à cordes – Trio Il Furibondo

Si vous aimez la musque de chambre et notamment celles de Mozart et Beethoven, ce disque est pour vous ! Max Reger (1873-1916) n’aurait-il pas déclaré en 1904 : « ce qui manque à la musique d’aujourd’hui, c’est un Mozart ! “.

Les deux trios à cordes datent de 1904 (op. 77b) et 1915 (op. 141b), respectivement en quatre et trois mouvements.

Le premier fait penser au jeune Beethoven – son scherzo fut bissé à la création, le deuxième est plus élaboré et austère, mais captivant.

Ces pièces sont très bien interprétées par le Trio Il Furibondo, trois artistes qui se produisent plus volontiers dans des ensembles ‘baroques’. Seuls les Vivace auraient pu être plus allants, comme le faisait le Trio Lirico en 2017 (Audite) – qui ajoutaient à leur disque le quatuor avec piano op. 133. 

Un disque Solo Musica.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.