Le Festival Pablo Casals investit l’Occitanie

Deux dernières expériences musicales et touristiques avec le Festival Pablo Casals de Prades.

Du 25 juillet au 13 août on n’aura pas compté le nombre de concerts, de formations chambristes et de lieux investis : chaque bourg traversé dans la région est orné d’affiches du festival : une véritable “invasion” musicale – et pédagogique avec son Académie et ses liens avec des institutions musicales locales, sans oublier son concours de composition. Le clarinettiste Michel Lethiec (photo) en est le directeur artistique depuis de nombreuses années – cf. interview.

Après un superbe programme de musique de chambre moderne, j’ai eu la chance hier d’assister à deux concerts remarquables dans des lieux très insolites.


Musique et vins à l’hôtel Riberach – Belesta

Un programme original suggéré par le chef de l’établissement : 
– Thèse : Mozart : quatuor Les Dissonances K 415 – cépage grenache
– Antithèse : Françaix : Quatuor pour vents – cépage syrah
– Synthèse : Français : Nonette pour cordes et vents (d’après le Quintette K. 452 de Mozart) – assemblage carignan – grenache – syrah
avec le Shanghai Quartet, Patrick Gallois – flûte,  Jean-Louis Capezzali, hautbois (et œnologie…), Michel Lethiec, clarinette – Carlo Colombo, basson – André Cazalet, cor – Jurek Dybal, contrebasse (rien moins que le 1er contrebassiste du Philharmonique de Vienne…

Quelques photos de ce très sympathique concert :

Le Quatuor Shanghai
Gallois, Capezzali,, Colombo, Lethiec
Huit précédents plus Jurek Dykal

La veille, grande conversation au musée de Céret avec le bassoniste Carlo Colombo

photo : Simone Strähle

Grottes des Grandes Canalettes

Que voilà un lieu insolite pour un concert de musique de chambre ! 500 m d’escaliers parmi stalactites et stalagmites pour découvrir une salle au milieu de ces grottes spectaculaires. Air climatisé assuré (15°) et étonnement quant à la qualité de l’acoustique.

Au programme, toujours aussi varié :
J. S. Bach : Prélude – Sarabande – Bourrées 1 et 2 de la Suite pour violoncelle seul n° 3 BWV 1009 – Patrick Demenga, violoncelle
W. A. Mozart : Quatuor pour flûte et cordes K. 285 – Patrick Gallois, flûte – Jan Talich, violon – Bruno Pasquier, alto – Patrick Demenga, violoncelle
K. Mařatka : « Sylinx » pour clarinette seule – Michel Lethiec, clarinette
A. Dvořák : Terzetto pour deux violons et alto op. 74 – Ulf Wallin & Jan Talich, violons – Bruno Pasquier, alto
C. Debussy : « Syrinx » pour flûte seule – Patrick Gallois, flûte
F. Mendelssohn : Quatuor à cordes op. 12 – Quatuor Métamorphoses

Interprétation prenante de Patrick Demenga :
Esprit et volubilité de Patrick Gallois dans le quatuor de Mozart :

Virtuosité de Michel Lethiec dans cette pièce très virtuose du compositeur tchèque K. Mařatka :

Concentration pour le terzetto (œuvre musicale courte composée pour trois voix ou instruments) peu connu de Dvořák:

Patrick Gallois dans un Syrinx onirique :
et enfin le Mendelssohn interprété de façon si engagée et vivante par le tout jeune quatuor féminin Métamorphoses (dont deux membres avaient déjà participé à l’Académie du festival) :

Longue vie au Festival de Prades et à son Académie !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.