Anthologie Patrick Burgan

Klarthe

 

Sphères, 5 pièces pour grand orchestre (2002)
Le Lac, Méditation symphonique pour soprano et orchestre (1999-2014)
Vagues pour orchestre (1990)

Valérie Condoluci, soprano
Orchestre National de France, Pascal Rophé
Orchestre Colonne, Laurent Petitgirard
Orchestre des Lauréats du Conservatoire, Jean-Sébastien Béreau

Patrick Burgan (1960*) est un compositeur plus connu pour ses œuvre vocales (cf. ses quatre opéras).

Sphères est une suite de cinq pièces dédiées aux planètes.  Séléné fait de suite penser à des tournures ravéliennes et des harmonies à la Ibert, le tout dans une orchestration très élégante privilégiant les registres supérieurs. Mars a son petit ostinato à la Holst mais fait son effet. Mercure est aérien à souhait, belle utilisation de la harpe dans Jupiter avant une Vénus toute en pâmoison de flûtes. Une réussite compte tenu des contraintes du format de l’émission Alla breve de France Musique.

Le Lac illustre le célèbre poème de Lamartine, un premier mouvement de près de dix minutes débute par une longue introduction au violoncelle seul suivi par l’introduction progressive de l’orchestre dans des tons graves, l’apparition de la voix dans une ambiance nocturne très prenante (“Nuit éternelle”). On appréciera dans les autres passages, outre une ligne vocale claire et expressive, de très beaux moments orchestraux oniriques – excellents interprètes.

Enfin, Vagues est une pièce ancienne de 1990 en six parties. Le directeur artistique de l’enregistrement de l’époque était un certain Ivo Malec, compositeur très récemment disparu. L’œuvre est plus ‘moderne’ que les précédentes, multipliant strates, dynamiques, citations distanciées (Wagner), si Le Lac était souvent dans une atmosphère à la Dutilleux, on était ici plutôt vers le Sacre ou les spectraux.

Un très belle anthologie.

https://www.qobuz.com/fr-fr/album/patrick-burgan-sphere-le-lac-vagues-orchestre-national-de-france-orchestre-des-laureats-du-conservatoire-and-valerie-condoluci/gy5klmzvocfgc

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.