Célimène Daudet à Haïti

J’avais eu l’occasion de rencontrer l’excellente pianiste franco-haïtienne en 2018.  Très attachée au pays natal de sa mère, elle livre ici son troisième disque solo pour NomadMusic consacré à des musiques pour piano écrites par trois pianistes haïtiens : Ludovic Lamothe (1882 – 1953), Justin Elie (1883 – 1931) – photos – et Edmond Saintonge (1861-1907).

Ludovic Lamothe avait été surnommé le Chopin noir, il obtint une bourse pour venir étudier avec Louis Diémer. Justin Elie vint s’intaller quelques années en France et étudia également au Conservatoire de Paris ; il fit ensuite un duo avec Lamothe.  Edmond Saintonge vint se réfugier un moment à Paris où il prit des cours, mais devint ensuite à la fois pharmacien et compositeur amateur. Certaines compositions utilisent la danse « nationale » haïtienne, la meringue basée sur ce rythme :

Une petite carte postale :

Un bouquet d’œuvres charmantes, interprétées avec grâce et sensibilité par Célimène Daudet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.