Srnka – Filidei – Lazkano – Pierre-André Valade

Miroslav Srnka - Move 03
Francesco Filidei - Sull’essere Angeli
Ramon Lazkano - Hondar
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - Dir. Pierre-André Valade - Mario Caroli, flûte

Très heureux de voir Pierre -André Valade diriger du Srnka ! Moves for Large Orchestra: No. 3 (2016) propose une écriture pour orchestre très originale. Je n’y vois pas comme l’auteur  du livret de traces d’opéras, plutôt, comme pour Engrams, des envolées d’essaims ou des nuages d’étourneaux.  A la troisième écoute, on a envie d’y retourner tellement c’est novateur et bien construit.

Vient ensuite la pièce pour flûte et orchestre de Filidei. Je me rappelle son côté facétieux à l’écoute de son quatuor pour quatre ballons gonflables… J’avais bien apprécié la musique de son opéra  Giordano Bruno, même si, avec un compositeur que je ne nommerai pas, on s’était dit qu’il y avait quand même du Orff dedans… Sull’essere Angeli est une pièce superbe, dialogue permanent entre le flûtiste aux modes de jeu très variés et un orchestre souvent bruitiste, parfois presque naturaliste, mais aux sonorités envoûtantes. Une petite ritournelle s’invite au premier tiers de l’œuvre avant un long passage éthéré. Suit le seul climax relatif de toute l’œuvre entamé par les bois du Lever du jour de Daphnis avant une fin tout en douceur. Une très belle œuvre. La pièce de Ramon Lazkano fait appel au même type d’instrumentation, mais elle m’a moins « parlé ».

Un très beau disque de musique contemporaine à la réussite duquel il faut associer bien sûr soliste, orchestre et chef.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.