Frédéric Acquaviva – Artiste sonore

Frédéric Acquaviva – Artiste sonore

Frédéric Acquaviva - Lore-ipsum
Frédéric Acquaviva – Lore-ipsum

Lorem Ipsum

Je suis entré en contact avec le compositeur Frédéric Acquaviva (1967*) lors de l’établissement de ma liste d’opéras contemporains. Il a bien voulu m’adresser notamment ce CD « Loré Ipsum » qui intrigue à son ouverture : 3 CD, pas de livret ; on lit en anglais qu’il s’agit de la voix de la soprano Loré Lixenberg, « déconstruite par de l’électronique, cette dernière également déconstruite électroniquement »…. Nous voilà bien !

Le compositeur produit en fait des réalisations ou des « installations » sonores pour faire référence aux oeuvres de nombreux plasticiens ou peintres contemporains.
Le premier CD comprend Loré Ipsum (27′), les 2 autres des « représentations » de cette même « bande » avec des textes lus par la chanteuse dans la langue du lieu (Copenhague, Paris, Londres, Tel Aviv).
Bien que féru de musique contemporaine, je goûte assez peu les musiques purement électroniques ou « acousmatiques » et préfère l’électronique en temps réel d’un Boulez ou d’un Manoury par exemple, voire l’électronique enregistrée avec instrumentistes. Mais pour les amateurs, Loré Ipsum (jeu de mots sur Laure Ipsum, début d’un texte latin inspiré de Cicéron, bien connu des informaticiens pour remplir des espaces à des fins de mise au point du design d’une interface, et du prénom de la chanteuse), propose un travail sophistiqué sur la voix, des sons inouïs. Un bref extrait ici à 5’12 ».

Aatie

Frédéric Acquaviva - Aatie
Frédéric Acquaviva – Aatie

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore un objet sans livret, composé d’un CD et d’un DVD sans son, à l’utilisateur de se débrouiller pour les synchroniser sur 2 lecteurs différents… Pour chanteuse, ensemble instrumental et sons enregistrés, cette pièce m’a fait penser à François Sahran. « Opéra-monde » par la multiplicité des interventions parlées dans différents langages. Le mélomane un peu rompu à la musique contemporaine est plus à son affaire ici : il y a du rythme, des attentes, des atmosphères, des voix au sens lignes musicales, de superbes alliages sonores, le tout dans un joyeux mélange de textes souvent surréaliste (j’aime beaucoup « Vider la corbeille en mode sécurisé »), parfois auto-référentiel. Très belle prestation de Loré Lixenberg. Ici un extrait vidéo (avec image et son…)

Une oeuvre très prenante à découvrir. Les CD semblent publiés à compte d’auteur, en tirage limité, mais sont disponibles ici :
Loré IpsumAatie

Site du compositeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.