Yvonne Loriod – Disques Véga

On a sans doute mésestimé l’importance de cette artiste qui vécut dans l’ombre de son mari, Olivier Messiaen, ainsi que l’influence qu’elle a pu avoir sur l’évolution de l’œuvre pour piano de ce dernier.
Ce coffret de 13 CDs regroupe l’ensemble des enregistrements qu’elle avait réalisés pour la défunte firme française Véga entre 1956 et 1963 :

Mozart
Fantasia in C minor, K396 - Fantasia & Fugue in C major, K394 Fantasia in C minor, K475 - Fantasia in D minor, K397 in D major, K485- 
Mozart : Piano Concerto No. 1 in F major, K37- 2 in B flat major, K39 - Mozart : No. 3 in D major, K40 - No. 4 in G major, K41 - Orchestre du Domaine musical, Pierre Boulez
Piano Sonata No. 11 in A major, K331 'Alla Turca'
Liszt : Piano Sonata in B minor, S178
Chopin : Études Op. 25
Schumann : Novelletten, Op. 21
Albéniz : Iberia, books 1-4
Falla : Noches en los jardines de España
Schoenberg : Septet (Suite) in E flat major, Op. 29 - Serge Collot, Viola - Guy Deplus, Clarinet - Jacques Ghestem, Violin - Louis Montaigne, Bass Clarinet - Jean Huchot, Cello - Marcel Naulais, Clarint - Pierre Boulez
Henze : Concerto per il Marigny for piano & orchestra - Orchestre du Domaine musical, Rudolf Albert
Webern : Variations, Op. 27
Boulez : Piano Sonata No. 2
Barraqué : Piano Sonata
Berg : Piano Sonata, Op. 1
Messiaen : 
Visions de l'Amen for 2 pianos - Olivier Messiaen (piano)
Cantéyodjayâ
Oiseaux exotiques
Vingt Regards sur l'enfant Jésus
Catalogue d'oiseaux Books 1-7
Sept Haïkaï
Turangalîla Symphony - Orchestre National de la RTF, Maurice Le Roux, Jeanne Loriod (ondes martenot)
Préludes
Stravinsky : Petrushka - Orchestre Des Cento Soli, Rudolf Albert

Quelque soit l’œuvre jouée, on est frappé par la rigueur rythmique, le sens de l’architecture des œuvres, l’absence de liberté par rapport à la partition, ce qui donne des lectures d’une lisibilité rarement égalée dans le répertoire, de Mozart à Liszt. On ne trouvera par contre pas d’échappées lyriques ou romantiques – et pourtant la tenue du discours dans la Sonate de ce dernier captive l’attention de bout en bout. Il faut ajouter à cela la clarté du touché, des articulations et une virtuosité constante.

Ici une page complète réalisée à l’occasion de son décès, qui indique : “The British Library Sound Archive also have a copy of Debussy – En Blanc et Noir performed with Pierre Boulez recorded by the BBC in 1965.”

Il est amusant de constater la présence d’une pièce de Henze avec tant de Boulez compositeur ou chef, ce dernier dira dans les années 70 qu’il y a plus d’intelligence dans une chanson des Beatles que dans un opéra de Henze, et en plus c’est plus court… Même si la Deuxième sonate de Boulez fut créée le 29 avril 1950, à l’École normale de musique par Yvette Grimaud, il s’agit probablement ici de son premier enregistrement. On retrouvera dans les œuvres de la seconde école de vienne (notamment les variations de Webern) et la Sonate de boulez toutes ces qualités de clarté de diction et d’architecture (mais je n’ai jamais pu écouter plus de 10′ celle de Barraqué…).

Ici une très rare vidéo de Boulez au piano dans ses Structures pour deux pianos avec Yvonne Loriod :

Rien à dire évidemment sur les CD consacrés à la musique d’Olivier Messiaen. Au niveau pièces avec orchestre, on retrouve les ‘fameux’ premiers concertos de Mozart (Il existe un enregistrement des mêmes avec l’Orchestre Lamoureux dans les n° 21, 25 & 26 récemment réédités chez Altus – cf. gallerie ci-dessous), et outre le Henze qui fleur bon les années 60 sont rééditées les Nuits de Manuel de Falla avec Manuel Rosenthal, très “clarté de pleine lune” et la partie piano de Petrouchka avec l’excellent Rudolf Albert.

Plus que de l’histoire, une leçon de musique et de piano.

Spotify : https://open.spotify.com/album/5DukF9t72khXp3qTj8jHEV.

Quelques témoignages sur Yvonne Loriod lors de mon interview du pianiste Jay Gottlieb, qui fut son élève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.