Philippe Manoury à La Scala…

Philippe Manoury, Jean-François Heisser, Philippe Hattat, Jean-Frédéric Neuburger
Philippe Manoury, Jean-François Heisser, Philippe Hattat, Jean-Frédéric Neuburger

Une nouvelle salle artistique à Paris, modulable tant au niveau de l’espace que du son, La Scala – Paris a décidé pour sa quasi-ouverture de programmer un week-end de musique contemporaine.
J’ai assisté au concert consacré à Philippe Manoury qui était présent d’ailleurs à un autre titre : il a réalisé une installation sonore “L’échelle”, musique électronique et probabiliste destinée à être diffusée toute l’année dans l’établissement, sans jamais se répéter. Cf. la présentation ici.

Au programme, sa deuxième sonate pour piano, « Veränderungen », inspirée des gestes compositionnels du Beethoven des Variations Diabelli – cf. analyses ici, jouée par Jean-François Heisser.

Il était rejoint par Philippe Hattat, Jean-Frédéric Neuburger pour la création mondiale (pour la totalité de l’œuvre) de ses Six études. Jean-Frédéric Neuburger a été l’élève de Jean-François Heisser et Philippe Hattat l’élève des deux précédents. Trois pianistes aussi virtuoses que concentrés, Philippe Hattat avait fait grande impression il y a deux ans au Concours de piano d’Orléans.
Une des études était inspirée d’un motif du 2e concerto de Brahms (“dans la version de Sviatoslav Richter / Chicago / Eric Leinsdorf”). Philippe Manoury voue une quasi idolâtrie au pianiste. La première fois que l’on s’était rencontrés, il était d’ailleurs assez ahuri d’apprendre que je ne partageais pas du tout sa passion pour Richter ou pour Carlos Kleiber. Aussi, quand mon défunt ami Pierre Barbier m’envoyait de nouvelles rééditions Praga Digitals, je les réexpédiais à Philippe Manoury… Pierre Barbier avait d’ailleurs publié sa Première sonate “La ville” par Jean-François Heisser.

On serait bien resté hier pour les concerts suivants où figuraient par exemple Bertrand Chamayou ou Momo Kodama.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.