Myriam Barbaux-Cohen joue Granados

Un SACD Ars Produktion

Voilà une production européenne : un éditeur allemand publie un disque de musique espagnole interprétée par une pianiste française.
Je ne me rappelais plus qu’Enrique Granados était mort lors d’un retour de New York sur le Sussex, torpillé en 1916 par un sous-marin allemand, ni que ses fameux Goyescas pour piano firent ensuite l’objet d’un opéra (ci-dessous une version de concert).

Son œuvre pour piano est conséquente : elle nécessite 6 CDs. Myriam Barbaux-Cohen a choisi pour celui-ci : Libro de Horas, Cartas de Amor : Valses intimors, Escenas Poéticas Livres 1 & 2, Valses Poeticos, Allegro de Concierto, Danzas Espagnolas n°2 : Oriental.

Le Livre des heures et les deux livres des Scènes poétiques sont contemporains (1912). 10 pièces aussi variées que poétiques, mais chacune avec un univers propre (propre à la rêverie aussi).
Les Valses poétiques datent de 1895 et sont lus des pièces de genre.

Le CD se termine avec un Allegro de concert de 1903 très virtuose et emballant et une magnifique deuxième Danse espagnole (dont les premières mesures font penser immanquablement au Rouet de Schubert).

Ce programme est défendu avec une grande musicalité par Myriam Barbaux-Cohen. Un très beau disque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.