Les Tribulations de Nicolas-Médard Audinot, fondateur du théâtre de l’Ambigu-Comique

Éditions Symétrie

En passant au stand Symétrie lors du dernier Musicora, je suis tombé sur cet opuscule – publié en 2013 – qui relate la carrière de l’acteur, auteur  et entrepreneur de spectacles Nicolas-Médard Audinot (1732-1801).

Pour les passionnés de l’histoire si compliquée de l’opéra en France, l’occasion de faire connaissance avec ce personnage haut en couleurs, à la carrière et la vie amoureuse fort tourmentées, qui, du spectacle de marionnettes passa au spectacle avec enfants pour devenir avec d’autres le rival des institutions établies de l’opéra : “Quand la Salle des Français, quand la salle des Italiens sont désertes, les histrions des Boulevards font pleine chambrée deux fois par jour”.

On est en donc en plein dans la rivalité entre spectacles issus des Foires (Saint Germain, Saint Laurent) et les institutions établies.

L’extrait de partition de chanson du Sieur Audinot reproduit dans l’ouvrage donne une idée de son faible niveau musical et ses spectacles allaient sans doute de la gaudriole à une certaine critique de la société à l’approche de la Révolution.

Ce petit livre permet de se plonger dans cette époque avec toutes ses intrigues à rebondissement entre institutions officielles et privées.

La foire Saint-Laurent à l’époque où il était interdit de faire chanter des textes, ceux-ci étant alors exposés sur des banderoles pour la compréhension de l’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.