Guillaume Coppola : Mompou & Co

Eloquentia

On avait pu apprécié le pianiste Guillaume Coppola en duo avec Hervé Billaud dans un CD paru il y a 2 ans. Le présent récital, agencé autour de l’œuvre pour  piano de Federico Mompou (1893-1987), s’intitule “Musiques du silence”.

Certes pas de 4’33” ici, mais des affinités électives qui mêlent des pièces du compositeur catalan à d’autres de Ravel, Dutilleux, Scriabine, Chopin, Granados, Takemitsu, Debussy et Scriabine. 

Je dois avouer ne pas être un inconditionnel de la musique de Federico Mompou, mais si Arcadi Volodos en a fait un album, alors ! Justement dans le Prélude n°7 “Palmier d’étoiles”, Guillaume Coppola supporte bien la comparaison ! Certes son Clair de lune n’atteint pas par exemple la réussite de celui récent de Véronique Bonnecaze (absolument pas sentimental comme j’ai pu le lire), mais c’est très bien fait avec une très belle sonorité. 

On appréciera les qualités de phrasés et de caractérisation des pièces de Mompou. En regard, des interprétations sensibles de la 1ère Gymnopédie et de la 5e Gnossienne de Satie, un petit Prélude de Ravel, le 1er Prélude de Dutilleux (magnifique) : là, les affinités avec la musique de Mompou sont patentes… Deux beaux et calmes  Préludes de Scriabine, op. 11 n°15 et op.16, un très court Takemitsu, et la célèbre danse espagnole n°2 de Granados, très finement interprétée, complètent le programme.

Un disque pour amateurs de Federico Mompou et de programme pianistique homogène et original, très bien interprété et enregistré et très attachant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.