Carl-Emmanuel Fisbach joue Bach & Hindemith

Paraty

Carl-Emmanuel Fisbach est un virtuose du ou plutôt des saxophones et même du Heckelphone. Il propose ici des transcriptions de pièces de Paul Hindemith et de Johann Sebastian Bach (il est vrai qu’avec de tels nom et prénom…). – Cf. aussi son précédent CD chez Paraty qui montre son éclectisme.

Le programme de ce nouveau CD comporte deux sonates pour flûte de Bach, une sonate pour hautbois, une pour cor et un trio, donc pour Heckelphone et alto d’Hindemith. Ce couplage est d’une grande évidence, tant la musique néoclassique, mais exigeante de Paul Hindemith en son contrepoint serré, rejoint celle de son aîné.

Le contrôle de la sonorité est tel chez Carl-Emmanuel Fisbach que l’on ne sait ce que l’on entend comme instruments qui se métamorphosent ici en flûte, là en hautbois.

La sonate pour hautbois (1938) en deux mouvements d’Hindemith est assez enjouée. Les transcriptions des sonates de Bach accompagnées au piano pourront sonner un peu incongrues aux oreilles de certains, pas aux nôtres. On y trouve une certaine rectitude rythmique qui manque parfois aux interprétations “historiquement informées” et l’on a ici une évidence des phrasés, une connivence entre le soliste et son accompagnatrice Wenjiao Wang  bien réjouissantes.

La sonate initialement pour cor et alto d’Hindemith est en quatre mouvements tantôt motoriques, tantôt rêveurs (superbe 3e mouvement). Le CD propose en conclusion le trio d’Hindemith ; amusant de voir se joindre l’alto au bout des deux-tiers du premier mouvement, joué par l’excellent Pierre Lenert. Suit un deuxième mouvement tout en rythmes. Certes la musique d’Hindemith flatte souvent plus l’esprit que l’oreille mais la qualité de l’interprétation rend ce CD hautement recommandable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.