Ragna Schirmer joue Ravel

Ragna Schirmer - ravel
Ragna Schirmer – Ravel

Miroirs - Gaspard de la nuit - Pavane pour une infante défunte - Belvedere

On croit à un gag en voyant la pochette et on se dit pourquoi pas Rachmaninov sur les genoux de Yuja Wang ?

En fait, Ragna Schimer est tout à la fois instrumentiste, professeur et participe à des spectacles autour de la musique, ici à une mise en scène autour de Ravel avec des marionnettes inanimées.

Ragna Schimer
Ragna Schimer

Elle déclare : « L’art de la nuance a toujours été essentiel dans mon travail. Je peux passer des heures sur seulement trois notes.  »  Il est rare d’écouter un disque sans connaître l’artiste de près ou de loin et de se trouver en totale empathie avec l’interprétation.

A l’écoute – répétée – de ce CD, je ne me suis jamais dit ah ! quelle envolée, oh ! les belles couleurs, etc. J’ai eu l’impression d’être en empathie complète avec Ravel… 

Des Noctuelles bien jouées « Très léger », des Oiseaux tristes qui s’égayent mélancoliquement, une Barque sur un océan miroitant à souhait – quelle maîtrise permanente du toucher et de la sonorité, même dans les passages les plus rapides, une délicatesse rythmique qui change de certains pianistes trop percussifs dans Alborada – pas d’alanguissement non plus dans son passage central, pourtant très prenant et enfin la Vallée des cloches où la gestion des plans sonores fait merveille.

Sans rentrer trop dans le détail, on a droit à un superbe Gaspard, notamment une superbe ambiance nocturne dans Scarbo.
[J’y reviens après avoir réécouté au casque, ayant eu peur d’un enthousiasme trop superficiel : Ondine me fait penser à la version d’Anne-Marie Ghirardelli, souvenir (ressuscité ici) d’une Tribune de critiques de disques de la grande époque, c’est à dire il y a bien 30 ou 40 ans… Gibet : il faut écouter ces sonorités magnifiques, on dirait, style à part, du Messiaen…]. Certains pourront dire qu’il manque à son Scarbo l’espèce de virilité noire d’un François.

Enfin une Pavane allante, toute en élégance un peu distanciée mais qui touche, ravélienne en un mot et comme elle sait varier…

Un superbe disque Ravel (il existerait un DVD du spectacle avec les marionnettes). On n’a pas de détail sur le piano utilisé (enregistré en 2014), mais il est de grande qualité et très bien restitué. Son site (EN) – Amazon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.