Philippe Bianconi – Récital à Gaveau

Philippe Bianconi – Récital à Gaveau

Philippe Bianconi
Philippe Bianconi

On n’avait jamais entendu Philippe Bianconi en concert et ce fut une très belle soirée de piano hier à Gaveau.

Programme :
Beethoven - Sonate n°15 "Pastorale"
Schumann  - Davidsbündlertänze op.6
Liszt - Funérailles – Les Jeux d'eau à la Villa d'Este – Mephisto-Waltz n°1

Un programme bien exigeant ! On sent ce pianiste habité par la musique. Tout n’était pas parfait : la Pastorale nous a semblé parfois manquer d’évidence, malgré une « carrure » beethovénienne évidente et de belles caractérisations humoristiques dans les 2 mouvements centraux.  

Le sommet du récital était atteint avec des Davidsbündlertänze  si poétiques : la beauté de la sonorité, des affects pour les pièces « Eusebius », le panache, presque « fou-fou » des Florestan (notamment une magnifique 9e dont la tonalité hésitante était si bien rendue). Un grand moment de musique (cf. son récent CD Schumann).

J’étais plus mitigé pour les 3 pièces de Liszt. Il me semble que dès les premières notes des Funérailles on sait d’emblée si l’on sera transporté ou non – cf. une petite discographie ici. Ce fut très bien rendu, mais on n’était pas sidéré comme parfois. On a entendu des Jeux d’eau plus liquides, mais il y avait de très beaux moments vers la fin. On ne s’attendait donc pas à une Méphito valse façon Yuja Wang ou autres : pas de pyrotechnie démonstrative ici, mais de très beaux phrasés et une construction originale ont fini par emporter l’adhésion. Beau succès dans une salle quasiment pleine, qui nous valut, outre le Prélude op. 45 de Chopin, un 5e Chant de l’aube de Schumann tout simplement miraculeux.

Une belle soirée de piano donc, par un pianiste-poète attachant et au vaste répertoire. Écoutez par exemple son Debussy :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.