Skip Sempé – Soirée Rameau à la salle Erard

Skip Sempé - Olivier Fortin - Capriccio Stravagante
Skip SempéOlivier Fortin – Capriccio Stravagante

Après m’avoir aimablement reçu chez lui il y a quelques jours pour une rapide interview, rendez-vous était pris pour ce concert. Exceptionnel à plusieurs titres : on n’entend pas souvent des pièces à deux clavecins et des concerts joués en sextuor de Jean-Philippe Rameau et on n’entendait pas si souvent Skip Sempé en concert à Paris,

Le tout était joué dans la salle Erard, une superbe salle 2nd Empire, d’une jauge d’un peu plus de 180 places, qui permettait à l’époque à la maison Erard, comme pour les autres facteurs, de faire entendre ses pianos et des solistes célèbres, tel Franz Liszt.

Salle Érard - Sébastien Érard
Salle Érard – Sébastien Érard

 

 

 

 

 

Alors quand on est gavé au post-romantisme et à la musique contemporaine, quand en plus on se délectait de la  version des concerts en sextuor par l’orchestre de chambre de Caen  – 1980 – dirigé par Jean-Pierre Dautel (une transcription tardive d’un inconnu – d’après le site Rameau 2014 : “le terme non baroque « en sextuor » a été ajouté par Camille Saint-Saëns lors de la publication de cette œuvre dans l’édition monumentale Rameau par Durand (1896)”), bref, on va de surprise en surprise :

  1. On n’avait pas entendu depuis longtemps des clavecins dans une salle : il faut tendre l’oreille, mais on s’y habitue.
  2. Lorsque les instrumentistes rejoignent le ou les clavecins, avec l’entrée de la violoniste, on se dit mais ce doit être un alto ! C’est simplement que le diapason est très bas…
  3. La prévention que l’on a vis-à-vis de la pratique à l’ancienne des instruments anciens : la justesse : là on est à près de 100 %, ce qui n’est pas toujours le cas avec un jeu ‘moderne’ !

Ce fut donc en fait un vrai bonheur ; un style français, un ensemble superbement sonnant des phrases superbement conduites. On en redemande, mais Skip Sempé a en projet une série de concerts beaucoup plus développée l’an prochain à Paris…

2 réflexions sur « Skip Sempé – Soirée Rameau à la salle Erard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.