Nino Rota – Giuseppe Grazioli

Nino Rota - Giuseppe grazioli
Nino Rota – Giuseppe Grazioli

Ça me fait tout drôle d’être autorisé à mettre sur la chaîne de la musique du XXe siècle ! Il faut dire que j’ai commencé l’écoute avec le thème du Parrain joué excellemment à la harpe par Elena Piva pour mettre tout le monde dans ma poche… C’est un vrai robinet à musique pour des stations refusant toute musique atonale du type Radioclassique : 3 albums de 2 CD sont déjà parus chez Decca Italie et Giuseppe rentre en studio en juillet pour en faire 2 de plus pour une intégrale symphonique qui va ainsi surpasser les anthologies de Riccardo Muti ! La musique de Nino Rota (1911-1979) est dans une veine Proko / Chosta/ Weill / Respighi. Même si je ne donnerais pas Berg ou les meilleures mélodies de Popaul pour ça, il faut reconnaître un sacré métier à cette musique souvent mélodique, aimable, jamais pesante. Le tout est dirigé impeccablement par Giuseppe Grazioli. C’est le 2e concerto pour violoncelle qui a le plus retenu mon intérêt, mais c’est quand même de la belle ouvrage de bout en bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.