Wiener Rhapsodie – Guillaume Coppola et Hervé Billaut

Wiener Rhapsodie – Guillaume Coppola et Hervé Billaut

Wiener Rhapsodie - Guillaume Coppola et Hervé Billaut
Wiener Rhapsodie – Guillaume Coppola et Hervé Billaut

Brahms - Danses hongroises n° 2, 4, 8 & 11 - Seize valses op. 19
Schubert - Divertissement à la hongroise op. 54

Que voilà un disque bien sympathique. J’avoue qu’ayant un peu distraitement écouté son début à sa réception – les quatres danses hongroises, je m’étais dit que le regretté Duo Crommelynck, c’était autre chose. Une écoute plus attentive m’a fait changer rapidement d’avis.

Le programme est d’une homogénéité toute austro-hongroise. Les qualités du duo Hervé Billaut / Guillaume Coppola se révèlent notamment dans le Divertimento à la hongroise, donné tel un divertimento (même si le titre n’est pas de Schubert) : homogénéité, qualité des timbres, sans dramatisme surajouté ou accentuations intempestives, mais avec élégance et musicalité. Sans être un chef d’œuvre de la fin de sa vie, ce divertimento m’avait toujours paru un peu longuet : rien de tel ici !

Mêmes qualités dans les 16 danses de Brahms, par exemple la délicatesse rêveuse de l’énoncé de la n° 2. On se dit que plus de panache ou de carrure rythmique nuiraient à la poésie prenante de leur lecture.

Je me permets de signaler à l’éditeur Eloquentia que acceuil s’écrit accueil et souhaite au CD tout le succès qu’il mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.