Stefan Wirth joue Szymanowski, Ligeti, Ives, Wirth

Stefan Wirth joue Szymanowski, Ligeti, Ives, Wirth

Stefan Wirth - Szymanovki, Ligeti, Ives, Wirth
Stefan Wirth – Szymanovki, Ligeti, Ives, Wirth

Voilà un programme très original, consacré à des études modernes pour piano par le pianiste et compositeur suisse Stefan Wirth.

Karol Szymanowski (1882-1937): 12 Etudes op. 33 (1916)
Le pianiste indique : « La liberté exceptionnelle de composition de Szymanowski ne peut être pleinement apprécié que de nos jours, maintenant que les dogmes des techniques de composition du XXe siècle ont été remisés et que tous les compositeurs  adoptent dorénavant des approches plurielles ». Ces 12 aphorismes (chaque pièce dure entre 1′ to 2′) sont effectivement merveilleuses par leur richesse, leur inventivité et la liberté du langage.

Gyorgy Ligeti (1923-2006): Etudes for piano , Book 3, n° 15 to 18:
« White en White », « Irina », « À bout de souffle », « Canon » (1995-2001)
4 « études facétieuses et ébouriffantes.

Charles Ives (1974-1954): Studies n° 20 to 23
Un patchwork musical de celui qu’on pourrait appeler le « Mahler américain » pour ses utilisations de marches, chansons, fanfares, etc. Citons encore Wirth : « Chartes Ives peut être vu comme le compositeur le plus important et peut-être insurpassé pour la composition dans des styles aussi variés. Dès le début du XXe siècle, sa musique incluait tout aussi bien des hymnes, des marches, du contrepoint allemand, dans chansons de Broadway, tout autant que des alliages sonores impressionnistes ou d’imposants accord atonaux, le tout assemblés dans un coexistence parfaitement naturelle ».

Stefan Wirth (*1975): 5 Etudes
Pour finir, 5 études écrites par le pianiste lui-même, faisant plutôt penser à ces dernières œuvres de Ligeti : « J’ai écrit délibérément des pièces que j’étais incapable de jouer, mais je j’ai fini par maîtriser à force de travail ».

Superbe pianisme tout au long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.