Schoenberg et Boulez par Pascal Gallois et Dimitri Vassikalis

Schoenberg et Boulez par Pascal Gallois et Dimitri Vassikalis

Schoenberg et Boulez par Pascal Gallois et Dimitri Vassikalis
Schoenberg et Boulez par Pascal Gallois et Dimitri Vassikalis – Stradivarius

Boulez - Dérive 1 - 3e sonate - Fragment d'une ébauche
Schoenberg - La nuit transfigurée.
Pascal Gallois - Prague Modern - Dimitri Vassikalis

Pascal Gallois poursuit ses enregistrements de la musique de Pierre Boulez (cf.). Des enregistrements historiques en quelque sorte : Pascal Gallois et Dimitri Vassikalis, respectivement en tant que bassoniste et pianiste ayant longtemps joué sous sa direction et régulièrement interprété certaines de ses œuvres.
Je passe rapidement sur la Nuit (‘Verklärte Nocht’ chez qobuz…) dont la présence est justifiée par le fait qu’il s’agit de la version pour sextuor à cordes (1899), soit le même nombre d’instruments que pour Dérive 1 (1984), mais là bien différents (flûte, clarinette, vibraphone, piano, violon et violoncelle). Une bien belle lecture maîtrisée et très claire, vivante, même si l’on peut préférer à cette clarté presque aveuglante l’ambiance lunaire d’un HvK ou l’expressionnisme des Prazak. (Texte de  Richard Dehmel ici).

Dérive 1 fait partie des petites pièces développant des idées de Repons. La version de Pascal Gallois est plus lente, plus expressive, plus timbrée et mieux enregistrée que celle de Boulez avec l’EIC, en un mot plus « lyrique »… 

La 3e sonate peut être ici considérée comme une création dans la mesure où une certaine liberté quant à son agencement est laissée à l’interprète.  Grande virtuosité du pianiste dans cette œuvre toujours un peu énigmatique.

Enfin, une première au disque : 32″ pour Fragment d’une ébauche, écrite pour son ami chimiste Jean-Marie Lehn. Toutes en énergie, ces quelques mesures nous font regretter qu’elles soient rester sans suite…

En furetant, j’ai trouvé cette belle photo de Boulez âgé.

Une réflexion sur « Schoenberg et Boulez par Pascal Gallois et Dimitri Vassikalis »

  1. Merci pour ce bel article qui me donne envie d’écouter Pierre Boulez … Je découvre tout juste votre site.
    Oui cette photo est très belle, émouvante. Boulez a déjà le regard vers d’autres sphères …
    Cordialement
    sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.