Rodolphe Kreutzer – Violin concertos 18 & 19 – Marie-Christine Millière

Rodolphe Kreutzer – Violin concertos 18 & 19 – Marie-Christine Millière

 

Marie-Christine Milliere - Kreutzer concertos
Marie-Christine Millière – Kreutzer concertos

Quittons un moment la musique ‘moderne’ pour signaler cette rareté publiée confidentiellement en 2003 et maintenant rééditée par Forgotten records.
Le mélomane connaît le nom de Kreutzer à cause de la dédicace par Beethoven d’une de ses sonates pour violon et piano. On a oublié que ce violoniste et compositeur était un Français (1766-1831),  qu’il connût la Chapelle Royale de Versailles avant d’être au service du Consul puis Empereur, retour à la Chapelle Royale sous la Restauration, puis professeur au Conservatoire et enfin violon solo et chef d’orchestre à l’Opéra de Paris : l’ancêtre de Philippe Jordan…

Auteur entre autres de 40 opéras (Abel, redonné récemment en Italie), de 17 quatuor à cordes et de 19 concertos pour violon. Les 2 derniers ont été exhumés par Marie-Christine Millière, accompagnée par l’orchestre européen de Nijni Novgorod sous la direction d’Hugues Reiner.

Si l’orchestre manque de nerf, on appréciera la prestation de la violoniste, Professeur de violon au Conservatoire Supérieur de Paris et à l’ENM de Ville d’Avray et violon solo de l’Orchestre de Chambre de Rouen.

Si l’on a l’impression d’avoir toujours entendu cette musique – on pense à son contemporain François-Adrien Boieldieu, c’est tout de même un ajout non négligeable au répertoire.

Ci-dessous le finale du 18e :

.

Site de la violoniste

L’édition originale :

Let us leave one moment “modern” music to  this rarity published confidentially in 2003 and now reissued by Forgotten records.
The music lover knows the name of Kreutzer because of the dedication by Beethoven of one of his sonatas for violin and piano. This violinist and composer was a French (1766-1831); he knew the Chapelle Royale de Versailles before being to the service of the Consul then Emperor, returned to the Chapelle Royale under the Restoration, then became professor and finally solo violin and conductor at the Opera of Paris: the ancestor of Philippe Jordan…

Author between others of 40 operas (Abel, given back recently in Italy), of 17 string quartet and 19 concertos for violin. The 2 last were exhumed by Marie-Christine Millière, accompanied by the European orchestra by Nijni Novgorod under Hugues Reiner.

If the orchestra misses nerve, one will appreciate the service of the violinist, Professor of violin at the Conservatoire de Paris and solo violin of the Chamber orchestra of Rouen.

If we feel having always heard this music – one thinks of its contemporary François-Adrien Boieldieu, it is a significant addition to the repertory.

Below the finale of the 18th:

.

 miliere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.