Récital de piano de Gilles Nicolas

Récital de piano de Gilles Nicolas à la salle Cortot le 5/11/2013.

Gilles Nicolas
Gilles Nicolas

Programme :

Johann Sébastien Bach
1ère Partita en si bémol Majeur
Jean-Claude Wolff
Exil d’enfance (création, en 13 mouvements)
Ernesto Lecuona
Andalucia, Suite pour piano (Suite Espagnole)
Ludwig van Beethoven
Sonate n° 17 en ré mineur La Tempête

La chaleureuse acoustique de la salle Cortot nous a permis de découvrir un pianiste doté d’une superbe virtuosité, Gilles Nicolas.

Un partita de Bach commençant un peu laborieusement, après tout s’arrange, c’est un Bach franc, volontaire, avec une superbe Gigue finale.

En 2e partie la création mondiale de Exil d’enfance du compositeur français Jean-Claude Wolff. Une œuvre attachante en 13 moments, avec des réminiscences de l’enfance sous la forme de figures quasi tonales. C’est très virtuose pour l’interprète ; ça m’a fait penser à Debussy, Messiaen, Grief, Ohana. Je n’ai pas osé demander au compositeur s’il aurait été d’accord avec ça…

Des pièces de Ernesto Lecuona (1895-1963), auteur cubain de près de six cent pièces, une sort de Liszt cubain. Des œuvres également très virtuoses, pleines de soleil et de charme.

Enfin, La Tempête, très bien interprétée également; on regretta cependant de nombreux « piano subito » un peu exagérés, mais cela semble fréquent chez de nombreux jeunes pianistes.

Bref, un pianiste à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.