Philippe Manoury – Bref aperçu sur l’infini – Opéra en crowdfunding

Philippe Manoury – Bref aperçu sur l’infini – Opéra en crowdfunding
manoury-yeuxOn profité de l’occasion de son passage à Paris pour rencontrer rapidement Philippe Manoury tout à l’heure.

Bref aperçu sur l’infini

La création mondiale de ce concerto pour violoncelle aura lieu demain soir au TCE avec Gauthier Capuçon et l’Orchestre de chambre de Paris sous la direction de Douglas Boyd. Il nous a dit être très satisfait des répétitions et impressionné par la musicalité extravertie de Gauthier Capuçon. On trouvera sur cette page (en son bas) une interview de Philippe Manoury à propos de cette œuvre d’environ 25′, l’œuvre n’était alors pas encore complètement achevée.
Prenant le prétexte qu’une amie très étrangère à la musique contemporaine m’accompagnerait demain, je lui ai demandé un conseil d’écoute de son œuvre : « qu’elle ait l’impression se trouver dans un paysage où lors de la promenade on a l’impression de reprendre les mêmes sentiers (passages en trémolos, pizzicatos, passages plus lyriques…) ».
On notera dans la vidéo la mention de l’emprunt à son œuvre Chaconne écrite pour les 90 ans de Pierre Boulez et créée récemment par Marc Coppey.

Crowdfunding ou plus simplement souscription

Parmi les nombreux projets de Philippe Manoury figure Kein Licht, opéra, ou plutôt Musiktheater, devant être créé en octobre 2017. L’œuvre comportera un orchestre, des chanteurs, mais aussi des acteurs dont la voix parlée sera  transformée électroniquement : « avec les moyens dont on dispose, on peut faire parler en fa majeur par exemple : on peut déterminer la note de la gamme la plus approchante de chaque son parlé, et créer ainsi une sorte de Sprechgesang électronique, tout en respectant les inflexions du narrateur ».
L’œuvre sera écrite sur des textes du prix Nobel autrichien Elfriede Jelinek inspirés par la catastrophe de Fukushima.
Mais la particularité qui lui tient le plus à cœur est que cette œuvre fait appel aux fonds privés pour son financement. (« Les fonds publics baissent chaque année et après tout, à l’époque de Mozart, on lançait bien parfois des souscriptions pour l’écriture d’une œuvre nouvelle »).
On trouvera ici la page permettant de faire un don, et donc d’être associé plus ou moins étroitement, en fonction du montant de son écot, à la genèse de l’œuvre qui sera donnée notamment, outre à l’Opéra-comique, au Festival de la Ruhrtriennale, aux Berliner Festspiele, au Théâtre National de Zagreb, à Luxembourg et au Festival Musica de Strasbourg.

Autres projets

Bien qu’ayant connu récemment de sérieux ennuis de santé dont il a l’air parfaitement remis, son activité est toujours aussi intense. Il travaille notamment à une trilogie d’orchestre « spatialisé » (orchestre éclaté en plusieurs groupes, mais avec un seul chef, avec l’aide de la vidéo). Ring sera créé en 2017 avec 12 groupes. In situ, pièce préexistante (cf.), pour 8 groupes en sera la 2e partie, la 3e partie encore à écrire sera créée en 2018, avec cette fois des chanteurs et peut-être même des acteurs.

Bonus

Il n’a guère le temps d’écouter la musique des autres (sauf lors de son Académie de Composition à Strasbourg), mais il a été récemment emballé par une représentation à Francfort de Das Mädchen mit den Schwefelhölzern, opéra d’Helmut Lachenmann de 1997.
Enfin, on le savait orchestrateur (cf. Debussy) mais on le découvre accompagnateur : deux de ses œuvres pour soprano et informatique (Juliana Snapper) ne remplissant pas une soirée, il l’accompagna dans les Liederkreis de Schumann… (ici)

Générale (14/10/2015)

La générale de tout à l’heure au TCE s’est passé au mieux, quelques réglages de détail ou de balance seulement. Magnifique Gauthier Capuçon et œuvre superbe…

Gauthier Capuçon et Philippe Manoury
Gauthier Capuçon et Philippe Manoury

 

 

 

 

 

 

 

Gauthier Capuçon, Philippe Manoury et Douglas Boyd
Gauthier Capuçon, Philippe Manoury et Douglas Boyd

Une réflexion au sujet de « Philippe Manoury – Bref aperçu sur l’infini – Opéra en crowdfunding »

  1. Bonjour,

    Je découvre votre blog et vous remercie d’avoir annoncé l’opéra de financement participatif autour de Kein Licht.

    Nous lançons cette opération demain à 18 h à l’IRCAM.

    Si vous avez le temps et l’envie de nous rejoindre, vous êtes le bienvenu.

    Auquel cas, faites-moi signe par mail.

    Bien à vous.

    Alice Bloch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.