Pascal Gallois – International Contemporary Ensemble – Katalin Károlyi

Pascal Gallois – International Contemporary Ensemble – Katalin Károlyi
Pascal Gallois - International Contemporary Ensemble - Katalin KárolyiQuelle belle soirée musicale hier soir à la Maison de la poésie (nom de lieu bien adapté !) et quel dommage que ce n’était pas enregistré.
La mezzo soprano Katalin Károlyi tint la gageure de chanter à la fois Pierrot lunaire de Schoenberg et Le marteau sans maître de Boulez alors qu’en outre elle sortait à peine d’une rhino-pharyngite… Elle tint sa partie avec cran, donnant notamment un superbe Pierrot, avec un mix parler / chanter très réussi (une manière personnelle de parler sur les bonnes hauteurs de notes).
Pascal Gallois se montre une fois de plus un chef remarquable tout au long du programme (avec Talea de Gérard Grisey), sachant mener l’ensemble avec la précision ou la fluidité requises selon les pièces.
Le plus remarquable était sans doute le « International Contemporary Ensemble » de New York : jeunes instrumentistes qui respiraient le bonheur de faire de la musique ensemble. Une mention spéciale pour la flûtiste (française vivant à New York), qui tant pour Schoenberg que pour Boulez était l’héroïne de la soirée (par exemple son « duo » avec la chanteuse dans Colombine était la poésie même).

Alice Teyssier

Bref, il faut guetter les prochains concerts du chef, de l’ensemble et de la mezzo !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.