Nouveautés musique ancienne – Yoann Moulin, Quatuor Ponticelli, Caroline Huyhn van Xuan, Sit Fast

Nouveautés musique ancienne – Yoann Moulin, Quatuor Ponticelli, Caroline Huyhn van Xuan, Sit Fast

Nouveautés musique ancienne - Yoann Moulin, Quatuor Ponticelli, Caroline Huyhn van Xuan, Sit Fast
Nouveautés musique ancienne – Yoann Moulin, Quatuor Ponticelli, Caroline Huyhn van Xuan, Sit Fast

Girolamo Frescobaldi (1583-1643) – Yoann Moulin – Clavecin & virginal – Encelade

C’est à voyage passionnant dans le répertoire de Frescobaldi que nous convie Yann Moulin  : dans des musiques d’une grande variété, de danse ou emplies d’intériorité, d’une invention remarquable, sa maîtrise technique et sa conduite des lignes font merveille. Il se dégage une impression de « zénitude » à l’écoute de ce CD.
On aimerait en savoir plus sur l’Arcimenbalo de Nicola Vicentino qui, pour obtenir des tierces pures, disposait de 26 touches par octave…
Chadement recommandé.


Johann Sebastian Bach   (1685-1750) – Orgelbüchlein – Transcription pour quatre violoncelles – Quatuor Ponticelli – Disques Triton

Cette traduction audacieuse de l’orgue à un quatuor de violoncelles semble être une œuvre collective. Virginie Constant (membre du Trio élégiaque avec auparavant Laurent Le Flécher puis Philippe Aïche au violon et François Dumont au piano), Sophie Magnien, Sébastien Paul et Christian Wolff (membre du Quatuor Manfred) confèrent à ces 36 chorals une atmosphère de calme ferveur, dans une formation très exigeante instrumentalement. A découvrir.


Since in Vain – Underground(s) – Pièces anglaises pour clavecin du XVIIe siècle – Caroline Huynh van Xuan – Muso

C’est après 1660 que la musique anglaise connaît un grand essor, tant dans les lieux habituels d’églises et de cour que dorénavant dans les clubs, tavernes ou salles de concert. D’où un florissant répertoire pour clavecin dont l’interprète nous donne un échantillon, de Purcell, Blow à des anonymes, d’allemandes en grounds, etc. sur un très bel instrument, très bien capté. Un récital varié et interprété avec beaucoup de sensibilité – pour l’anecdote il se termine par un « ground », arrangement d’après Sting… (avec la participation pou Purcell du contre-ténor Paulin Bündgen).


John Dowland (1563-1626) – Lachrimae, or Seven tears (1604) – George Benjamin (1960*) – Upon silence for mezzo-soprano and five viols (1990) – Sit fast – Sarah Breton, mezzo-soprano – Evidence

Ces 7 fameuses pavanes de Dowland  sont ici interprétées avec toute l’intériorité et le sentiments voulus. IL faut juste être dans la « bonne mood » pour les apprécier pleinement…
Près de quatre siècles plus tard, George Benjamin écrivait Upon silence sur un poème de Yeats, Long-legged fly – L’araignée aux longues pattes, pour mezzo et 5 violes. PIèce assez figurative dans son langage moderne, très bien interprétée par la mezzo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.