N’oublions pas les amateurs – Chorus14

N’oublions pas les amateurs – Chorus14 – 27/2/2013

Chorus14

Un petit commentaire du concert d’hier soir consacré intelligemment à des motets pour simple et double chœur d’Heinrich Schütz et Félix Mendelssohn à Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux.

Cet ensemble d’environ 90 amateurs a fait de gros progrès comme on a pu s’en rendre compte dans ce répertoire exigeant. Le chef, Dominique Sourisse (son site, à revoir d’ailleurs…), à la gestuelle claire et efficace, n’a d’ailleurs quasiment pas besoin de donner des indications d’intensité, tant l’ensemble avait bien répété. Seul reproche : le manque d’hommes (photo) et un pupitre de ténors manquant d’homogénéité. Sinon, prononciation allemande impeccable, tenue rythmique quasi sans faille. Il était amusant de voir le chef régulièrement sortir son harmonica pour donner le la… Comme souvent, le bis donné était plus librement chanté, sans doute une fois le stress évacué.

Bref, une très bonne soirée chorale – prochain programme, tout autre : la Missa di Gloria de Puccini les 16 & 18 juin prochains en l’Église Saint-Étienne-du-Mont.

CBA7
 


N’oublions pas les amateurs – Chorus14 17/3/2012

Assisté hier à un concert en la Basilique Sainte-Clotilde à Paris : 4 cantates de l’Oratorio de Noël par le chœur Chorus14 sous la direction de Dominique Sourisse.
On y allait franchement uniquement parce que mon frère en fait dorénavant partie. (Merci aux organisateurs de conseiller au moment de l’achat des billets de se présenter à 19h45 pour finalement n’ouvrir les portes qu’à 20h15, en laissant alors entrer toute la file d’attente, quel que soit l’un des deux tarifs acquittés…)
Bref,  on s’attendait à une soirée très amateur dans le mauvais sens du terme : que nenni !
Passons rapidement sur le débit : au moins 2s de réverbération dans cette basilique, un son encore pire qu’à Saint-Denis : on a cru lors de l’introduction que l’on avait voulu faire un effet à la Mahler et que l’orchestre était en coulisse… L’orchestre jouait sur des instruments anciens, avec ce qu’il faut de couacs, miaulements, etc. malgré certaines couleurs mordorées du plus bel effet. En outre, plus de 70 chanteurs avec femmes, et femmes solistes, ce n’est pas vraiment « ancien ».

Anyway… ce fut néanmoins remarquable : d’abord le chœur, certes aidé au niveau de l’homogénéité par la réverbération, fut absolument magnifique (malgré une balance favorisant les parties hautes : les chœurs amateurs français manquent cruellement de ‘mâles’) – un chef d’orchestre vraiment excellent, finalement pas ‘baroqueux’ pour un sou (cf. son analyse de la Missa) et un ténor remarquable : Vincent Lièvre-Picard

Une réflexion sur « N’oublions pas les amateurs – Chorus14 »

  1. Prochains concerts de Chorus 14 : Le MESSIE de Haendel
    JEUDI 15 MAI & SAMEDI 17 MAI 2014 à 20h30
    Eglise St Etienne du Mont 75005 Paris
    M° Cardinal-Lemoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.