Les musiciens et la Grande guerre – Volumes 22 & 23

Les musiciens et la Grande guerre – Volume 23

Editions Hortus
Editions Hortus

Jacques Ibert (1890-1962) - Le vent dans les ruines
Jean Roger-Ducasse (1873-1954) - Variations sur un choral
Jacques de la Presle (1888-1969) - Petite berceuse
Jean Huré (1877-1930) - Sonate pour piano No. 2
Albert Roussel (1869-1937) - Doute 
Maurice Ravel (1875-1937) - Prélude
Déodat de Séverac (1872-1924) - Les naïades et le faune indiscret
Charles Koechlin (1867-1950) - Troisième sonatine op. 59

Amaury Breyne, piano Steinway 1906

Un beau récital d’œuvres peu fréquentées, par des compositeurs qui se sont tous mobilisés.  Après une courte pièce tourmentée d’Ibert, on est séduit par les Variations de Roger-Ducasse – qui cite Beethoven ! – certaines un peu convenues, d’autres plus audacieuses harmoniquement. La jolie Berceuse de de la Presle date certes de 1918 mais est dédiée à la naissance de son enfant.

Jean Huré par Alexis Merodack-Jeaneau
Jean Huré par Alexis Merodack-Jeaneau

Jean Huré, autodidacte, est plus connu (?) comme organiste et compositeur de musique de chambre. Sa 2e sonate (20′) est une œuvre riche, d’un abord assez rude, mais avec de beaux passages de recueillement  et s’achève dans un climat apaisé. 

Doute d’Albert Roussel est d’un caractère assez énigmatique, avec des passages assez dissonants. Le Prélude de Ravel est un morceau d’étude, Les naïades de de Séverac sont plus caractérisées, avec comme toujours une sorte de « fraîcheur ensoleillée », les couleurs du vieux Steinway lui conviennent particulièrement bien. Le CD se termine sur une œuvre agréable mais curieusement bien sage – harmoniquement de Koechlin.

Toutes ces pièces sont interprétées avec une grande maîtrise et une belle sensibilité par Amaury Breyne.


Volume 22

Franz Schreker (1878-1934) - Lieder aus der Reifezeit - Das feurige Männlein
Charles Ives (1874-1954) - In Flanders Fields
Josef Bohuslav Foerster (1859-1951) - Drei Lieder aus der Kriegszeit op. 97 - Nacht im Felde
Franz Lehár (1870-1948) - Aus eiserner Zeit - Fieber. Tondichtung
Giacomo Puccini (1858-1924) - Morire ? 
Anton Webern - Vier Lieder für Gesang und Klavier op. 12 - Der Tag ist vergangen - Schien mir’s, als sah ich die Sonne
Hans Pfitzner (1869-1949) - Lieder op. 26 - Trauerstille
Charles Hubert Parry (1848-1918) - A Hymn for Aviators
Ruggero Leoncavallo (1857-1919) - La Victoire est à nous
Franz Lehár (1870-1948) - Aus eiserner Zeit  - Ich hab ein Hüglein in Polenland
Jean de Lize - Guerres maudites par les Mères 
Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) - Sechs Einfache Lieder op. 9 - Das Heldengrab am Pruth
Hanns Eisler (1898-1962) - Dumpfe Trommel und berauschtes Gong  - Der müde Soldat - Die rote und die weiße Rose
Paul Hindemith (1895-1963) - 3 Hymnen op. 14 - Schlagt! Schlagt! Trommeln!
Felix Weingartner (1863-1942) - Freiheitsgesang op. 67
Richard Strauss (1864-1949) - 6 Lieder op. 68  - Lied der Frauen

Klaus Häger, baryton – Fionnuala McCarthy, soprano – Karola Theill, piano

Que voilà un programme éclectique et recherché, de Leoncavallo à Webern ! Il s’agit d’un concert retransmis sur la Deutschlandradio Kultur le 30/10/2012.
Deux très belles voix de baryton et de soprano, très bien accompagnés, nous proposent un périple effectivement très varié (passer de la partie de piano ‘moderne’ de Ives à celle de Foerster !) : notamment une surprise avec le superbe et et long Lied de Franz Lehar, un Puccini typique, deux Webern aphoristiques et saisissants, un inconnu, Jean de Lize, un beau Korngold, un Hindemith motorique et impressionnant, un Weingartner pour un duo simple et lyrique ; seul, le R. Strauss est un peu pénible. Bref un superbe programme pour tous les goûts.

cf. aussi http://vagnethierry.fr/musiciens-grande-guerre-anne-de-fornel/ et http://vagnethierry.fr/retour-collection-musiciens-grande-guerre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.