Mihi Kim – Flûte – Gieseking – Pierné – Milhaud – Taktakishvilli

Mihi Kim – Flûte – Gieseking – Pierné – Milhaud – Taktakishvilli

Mihi Kim - Bertrand Giraud
Mihi Kim – Bertrand Giraud

Quand on pense à une sonate pour flûte et piano du XXe siècle, vient  aussitôt en tête la sonate de Poulenc (peut-être plus que la Sonatine de Boulez…). Et bien le disque de Mihi Kim, paru il y a déjà quelques mois, permet de découvrir d’autres compositeurs un peu dans le même style : langage peu aventureux (même chez Milhaud), inspiration très française pour au moins les trois premiers (Gieseking, dont on ne connaît presque rien de son catalogue de compositions était né à Lyon), mais la sonate de Otar Vassiliévitch Taktakichvil, compositeur géorgien [1921-1982], ne dépare pas.

Toutes ces œuvres seraient d’un intérêt somme toute secondaire s’il n’y avait pas « notre » flûtiste d’origine coréenne – « notre », car elle enseigne à l’École Normale de musique de Paris – cf.,  au CDR d’Issy et joue avec l’Ensemble itinéraire et l’Ensemble multilatérale – cf..
On a été sous le charme les 2 fois qu’on l’a entendu en public, et c’est peu de dire que qu’elle nous charme également dans ce CD ; il serait vain de détailler ses qualités de jeu, de son et d’interprétation tellement elles sont évidentes. Commencer par le balancement apaisant du 2e mouvement de la sonate de Pierné… Excellent accompagnement de Bertrand Giraud.

Extraits sur le site de Mihi Kim
Achat du CD sur le site de l’éditeur (le titre du CD semble venir de l’extrait d’œuvre en couverture, Franz Marc, le co-fondateur du Blaue Reiter…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.