Ilya Rashkovskiy à l’Institut hongrois

Ilya Rashkovskiy à l’Institut hongrois

Ilya Rashkovskiy
Ilya Rashkovskiy

Beethoven - Sonate op.32 n°1
Chopin - Scherzo 1
Liszt - Etude n°12
Schubert - Sonate D 959

Contrairement à d’autres, j’avais très bien accueilli son dernier CD de musique russe : cf.
Son site

Ce récital confirmait l’impression ressentie à l’écoute du CD : un technique superlative, une palette dynamique impressionnante, sans jamais de clinquant, un son de piano homogène et chaleureux, peut-être parfois un peu d’exagération dans les forte. Certainement le pianiste le plus virtuose entendu dans le cadre des concerts de piano de l’Association Arthèmes, avec Roustem Saïtkoulov.

Ce qui nous valut un Scherzo de Chopin éblouissant de maîtrise tant technique que musicale, sans aucune dureté ou crispation comme souvent dans ces pièces. Une très belle étude de Liszt, avec beaucoup d’ampleur et une « digitalité » superlative.
Son Schubert est abrupt, très dynamique dans tous les sens du terme, avec notamment un scherzo joué avec esprit et légèreté ; un Schubert de « plein air », vivant et une lecture très claire de la partition.
Mon seul petit bémol, la Tempête qui, malgré de beaux passages « Shakespeariens » dans le 1, m’a paru d’un engagement un peu univoque.

Comme Freire l’autre jour, il jouait en bis, avant un Liszt ébouriffant, une pièce de jeunesse de Scriabine, ici le Prélude pour la main gauche.

Mais autant écouter ce piano superlatif dans le 3e Scherzo de Chopin avant de se précipiter à un des ses prochains récitals :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.