Etienne Barilier – Un Véronèse

Etienne Barilier - Un Véronèse
Etienne Barilier – Un Véronèse

Etienne Barilier – Un Véronèse

Un petit roman ou une grande nouvelle de l’excellent auteur Etienne Barilier.
Véronèse est présent au travers du tableau où un jeune adolescent semble hésiter à suivre la Vertu alors que le Vice l’appelle :

veroneseLe héros, le jeune Théo, est troublé à la fois par une femme d’âge mûr et une adolescente d’à peine son âge. La première apparaît comme une victime de son féroce et richissime mari – la Vertu ? La jeune est boudeuse, voleuse, bizarre – le Vice ?
Il « se les fera » toutes les deux pour employer une expression misogyne,, alors que si le roman est vu d’un point de vue masculin, il est tout sauf misogyne ! Le double dénouement de l’histoire, tant annoncé et tant attendu est dramatique et on ne sait d’ailleurs si le psychisme du pauvre Théo en réchappera ! Mais Vice et Vertu ne seront pas ceux que l’on croît…
Bref c’est comme d’habitude brillant, malin, cultivé et intelligent.
P.S. : ma fille à qui j’ai résumé l’histoire, qu’elle trouve « gore », me demande pourquoi la main de l’adolescent du tableau a son majeur apparemment recourbé ?

Éditions Zoé

Avec Etienne Barilier, reçu par le Syndicat de la critique parisienne
Avec Etienne Barilier, reçu par le Syndicat de la critique parisienne

Au fait, « Musique » est le nom du chat de la veuve qui sera le confident muet du pianiste tout au long de l’ouvrage. 

Une réflexion au sujet de « Etienne Barilier – Un Véronèse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.