Ensemble Regards : Récital de Jeanne Maisonhaute, violoncelle

Ensemble Regards : récital de Jeanne Maisonhaute, violoncelle

Jeanne Maisonhaute
Jeanne Maisonhaute

L’ensemble Regards est une sorte de collectif de jeunes compositeurs qui se présente ainsi sur son site :

L’Ensemble Regards est né de la rencontre de compositeurs, Juan Arroyo, Keita Matsumiya et Vincent Trollet. Issus du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de la Haute École de Musique de Genève, c’est à l’IRCAM qu’ils se rencontrent en 2011. C’est en échangeant leur point de vue lors des différentes réunions, dites « Les mercredis de la rue Victor Hugo », que des convergences sont apparues entre eux sur la nécessité d’approfondir une réflexion sur la création musicale.

Entre autres activités, ils organisent des concerts, tel ce soir celui de la violoncelliste Jeanne Maisonhaute. Le même récital est donné demain et dimanche soir. (Annonce sur FB).
C’est même un « one-violoncelliste-show » : trois violoncelles sont disposés dans la salle, avec pupitre électronique et tourne-pages au pied.
Comme la séance était enregistrée, on espère une prochaine diffusion sur le net et on donne rapidement le programme :

Helmut Lachenmann : Pression, titre qui convient bien à la pièce ; ses détournements ou tours et détours autour de l’instrument sont d’une musicalité qui laisse toujours pantois.
Luis Naón : Gelmanias, avec des  lectures de poèmes de Juan Gelman.
Claude LedouxÉtudes pour violoncelle, pièce très construite avec quelques onomatopées un peu superflues à mon avis
Victor IbarraEstudio sobre un paisaje sonora, presque du théâtre musical, la violoncelliste s’accompagnant en chantant.
Marco Suarez-Cifuentes :  Kärlek Splittring 1
Stefano GervasoniVigilia, l’autre « référent » du récital dans une pièce bien poétique
Juan ArroyoSaynatasqa avec électronique en temps réel.

Conclusion : une belle soirée de musique contemporaine, une excellente violoncelliste française de plus (membre du quatuor Tana) et un nouvel ensemble à suivre : n’hésitez pas à y aller, en plus ils sont très sympathiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.