Ellipsos quartet – Bolero

Ellipsos quartet – Bolero

Ellipsos quartet
Ellipsos quartet

C’est pourtant pas le genre à apprécier des transcriptions pour instruments à vent, mais là on rend les armes devant tant de musicalité et de virtuosité : virtuosité, car il faut des trésors de maîtrise pour à la fois faire sonner de la sorte un quatuor de saxophones tout en faisant preuve d’une musicalité hors pair.
Est-ce la « chaleur » de l’instrument ? On est pris dans une ambiance poétique de bout en bout.

Ça commence par une Pavane pour une infante défunte qui ferait pleurer votre animal de compagnie, tellement c’est touchant. Déjà, rien que pour ce morceau, ce disque serait à acquérir. Suit un Tombeau de Couperin rendu à sa vraie destination : un hommage à 5 camarades tués au front lors de la « Grande guerre ». La partition pour piano fait un peu trop XVIIIe siècle, celle pour orchestre peut facilement sonner trop pimpante. À mon sens, seul Kubelík avait su à l’orchestre rendre cette intention d’hommage.

Suit une pièce aimable de Gabriel Pierné, bien écrite et superbement rendue. Puis deux pièces de Thierry Escaich, Le Bal et Tango virtuoso, très bien tournées, la 2e pourrait être utilisée comme accroche pour une publicité…

Une suite de 3 mouvements intitulée « petit quatuor » de Jean Françaix, toute de sa verve « franchouillarde », très agréable.

Enfin la pièce qui donne le titre du CD : le Boléro ! c’est bluffant, notamment le fait de respecter la progression dynamique de l’œuvre ; seule évidemment la péroraison pâtit du manque d’effectif !

Bref un superbe disque par des musiciens hors du commun !

Les mêmes lors d’un mini-concert à l’espace Selmer le 28/4/14 :
selmer
Noter qu’il faut un minimum de 30 heures de travail pour fabriquer un saxophone. Cf. processus de production

2 réflexions sur « Ellipsos quartet – Bolero »

  1. Un petit coucou, j’ai vu vos belles photos de vacances et de travail au festival Debussy.
    Bonnes suites à vous quatre et à vos proches . Plein de bises.
    et mon mail pour des nouvelles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.