Découvrir le compositeur polonais Pawel Hendrich

Découvrir le compositeur polonais Paweł Hendrich

Pawel Hendrich - Metaforma
Pawel Hendrich – Metaforma

Emergon αβ for chamber ensemble and computer (2011) Sedimetron for chamber ensemble (2012) 
Ertytre for eight cellos (2013-14) 
Pteropetros for wind quintet, accordion and string quartet (2015)
Alopopulo for chamber orchestra, solo violin and computers (2014)

Une pochette originale mais guère attrayante, un compositeur plutôt inconnu dans nos contrées, un disque de musique de chambre avec informatique : brrrr me suis-je dis en mettant ce CD Dux.

Mais dès le premier morceau on est happé par l’étrangeté, la beauté et la diversité d’un univers sonore inédit. Un univers sonore donc très diversifié : bruits mats pierreux, sirènes, thrènes, rythmes jazzy, une constante inventivité et le tout est un bonheur pour l’oreille, sans aucune facilité. Tout amateur de musique sérielle, de Ligeti, ou de Xenakis et d’autres devrait s’y retrouver ! Le tout est très « polyphonique » et virtuose.

Ertryte pour 8 violoncelles est très impressionnant, dans une espèce d’expressionnisme à la Penderecki. La pièce la plus significative est sans doute Pteropetros, sans informatique ; continuum de timbres, de mode de jeux, une sorte d’avancée inexorable qui ferait presque penser, non dans sa syntaxe mais dans sa forme, au Sacre. La pièce s’achève dans le silence, alors qu’on en redemanderait…

Excellentes prises de sons et interprètes a priori à la hauteur, par exemple l’Ensemble Modern ou l’Ensemble Musikfabrik, ce dernier dirigé par un certain… Diego Masson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.