De Brahms par Gluzman à Angela Yoffe et Lera Auerbach

De Brahms par Gluzman à Angela Yoffe et Lera Auerbach

Brahms Concerto - Sonate 1 - Gluzman - Yoffe - Gaffigan
Brahms Concerto – Sonate 1 – Gluzman – Yoffe – Gaffigan

Concerto pour violon, Sonate n°1, Scherzo - Vadim Gluzman - Angela Yoffe - Luzerner Sinfonieorchester - James Gaffigan

J’avais été un peu circonspect quant à l’accompagnement de James Gaffigan dans le 2e de Brahms avec A. Volodos et l’Orchestre de Paris. On retrouve bien les caractéristiques de ce chef à la notoriété grandissante, ici avec son orchestre de Lucerne : des cordes aux unissons peu vibrés, une recherche de la clarté des textures orchestrales, avec le risque d’un certain statisme. On peut l’entendre dès l’introduction : sans remonter à la flamme d’un Kubelik (concert avec Szeryng), les toutes récentes versions de Shelley ou Pappano sont plus animées, seul Haitink y est placide. Mais l’accompagnement est très bien mené tout du long, seuls le fonds d’orchestre dans les tutti du 3e mouvement sonnent bien mat. On retrouve Vadim Gluzman avec bonheur ; cet enregistrement confirme, depuis ses Prokofiev avec Järvi père, qu’il s’agit d’un des tous premiers violonistes de sa génération. On ne va pas se répéter, c’est du niveau d’Oistrakh. Ce que confirme une 1e Sonate de Brahms, peut-être bien sérieuse, mais évidente, accomplie, avec un partenaire à part entière, la pianiste – et sa compagne – Angela Yoffe. Superbes prises de son que l’on goûte évidemment mieux sur un lecteur SACD.

C’est en farfouillant sur le Web que je me suis aperçu qu’ils avaient enregistré les 24 Préludes pour violon et piano.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.