Arturo Benedetti Michelangeli – Beethoven – Sonata n°32 – Emperor – Debussy – 4 images

Arturo Benedetti Michelangeli – Beethoven – Sonata n°32 – Emperor – Debussy – 4 images

Michelangeli - Beethoven - Debussy - Praga Digitals
Michelangeli – Beethoven – Debussy – Praga Digitals

Praga Digitals dans sa série « réminiscences » (avec de nombreux Richter pour les amateur) publie le volume II consacré à « ABM » (Arturo Benedetti Michelangeli), avec l’Empereur (Orchestre symphonique de Prague, Václav Smetáček, Prague 1957), la Sonate n°32 op. 111 (Londres 1961) et 4 études de Debussy (Londres 1957).

Sonate op. 111

Alfred Brendel disait de celle-ci qu’elle « est à la fois une confession qui vient clore les Sonates et un prélude au silence ». C’est bien ce que l’on ressent ici, sans s’étendre une fois de plus sur les qualités extra-terrestres de Michelangeli…

Concerto pour piano n°5 « L’Empereur » op. 73

Une fort belle interprétation, curieusement dans un meilleur son. Une excellente alternative à l’enregistrement officiel DG (Giulini – Wiener Symphoniker – 1982 – Live) et il doit bien y avoir une bande, mais pas encore dans le domaine public du fameux concert avec Celibidache et le National de France.

4 Images (Et la lune descend sur le temple qui fut –  Cloches à travers les feuilles –  Hommage à Rameau –  Reflets dans l’eau)

Si certains peuvent aimer un Beethoven moins apollinien, là, ils ne peuvent que rendre les armes. On n’a jamais entendu Hommage aussi sophistiqué et visionnaire ; quand aux Reflets, c’est un « bain » de lumière…

 

Praga Digitals in its series “reminiscences” (with many Richter for the amateur) publishes the volume II devoted to “ABM” (Arturo Benedetti Michelangeli), with the Emperor (Symphony orchestra of Prague, Václav Smetáček, Prague 1957), the Sonata n°32 op. 111 (London 1961) and 4 studies of Debussy (London 1957).

Sonata op. 111

Alfred Brendel said this sonata “is at the same time a confession closing the Sonatas and a prelude to silence”. It is that we feel here, without detailing once more the extraterrestrial qualities from Michelangeli…

Piano concerto n°5 “Emperor” op. 73

A beautiful interpretation, curiously in a better sound. An excellent alternative to the official DG recording (Giulini – Wiener Symphoniker – 1982 – Live) there must be a radio recording, but not yet in the public domain, of the famous concert with Celibidache and the National of France.

4 Images (Et la lune descend sur le temple qui fut –  Cloches à travers les feuilles –  Hommage à Rameau –  Reflets dans l’eau)

If some may like their Beethoven less apollonian, there, it is with no doubt outstanding. Never heard for example such a sophisticated and visionary Hommage; and for Reflets, it is a “bath” of light…

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.