Alfred Cortot – Grand art avec fausses notes – Christian Doumet

Alfred Cortot – Grand art avec fausses notes – Christian Doumet

Grand art et fausses notes - Christian Doumet
Grand art et fausses notes – Christian Doumet

« […] ce parfum de fraîcheur noire qui nous le fait reconnaître dès les premières brises ».

On a acquis un peu par hasard chez un soldeur cet ouvrage, eu égard à notre admiration pour le plus grand pianiste du XX siècle – avec Rachmaninov. Pianiste devenu d’ailleurs plus célèbre pour sa collaboration pendant la guerre et les nombreuses fausses notes et trous de mémoire qui émaillèrent ses concerts de la fin de sa vie que pour son art si singulier.

On avoue avoir d’abord abandonné sa lecture, se disant que la vie est trop courte pour lire des inepties sophistiquées… On l’a pourtant repris… et fini à toute allure. Il est bien difficile d’écrire sur la musique ou sur les interprètes ; on a pourtant ici un suite de « flashes » sur différents aspects du personnage – y compris les plus sombres – qui interpellent le lecteur tant sur ce personnage que sur la musique en général.

C’est parfois un peu abscons, mais le plus souvent pénétrant.
Il apparaît que l’auteur est Professeur d’université, agrégé de lettres, ancien élève de l’ENS et Docteur es-lettres… Il a écrit L’Isle joyeuse. Sept approches de la singularité musicale (1997), je m’en vais revoir mon soldeur…

« Cheval galopant d’inquiétude, fuyant vers un immense horizon de calme ».

Grand art et fausses notes – Christian Doumet – Champ Vallon – 2009- 204 p. – 17€

On peut écouter certaines de ses interventions à la radio suisse ici.
Rappelons qu’en 1952, le Japon donna le nom de « Cortoshima » à une des îles de l’archipel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.