Albeniz – Iberia – Alicia de Larrocha

Albeniz – Iberia – Alicia de Larrocha

Alicia de Larrocha - Iberia
Alicia de Larrocha – Iberia

Alicia de Larrocha de la Calle (1923-2009) était comme liée à cette œuvre et en restera l’interprète la plus célèbre. Elle avait cependant un répertoire très étendu (de Bull à Britten et Bliss et les Espagnols du XXe siècle); on connaît un superbe live du 3e concerto de Beethoven avec Kubelík à New York en 1983.

Elle enregistra l’intégrale d’Iberia à 4 reprises : en 1958 (le présent enregistrement) et 1962 pour Hispavox, en 1972 et 1988 pour Decca.

Iberia (1905-1908)

Ces 12 impressions pour piano sont divisées en 4 cahiers dédiés successivement à 4 femmes : Madame Ernest Chausson, Blanche Selva, Marguerite Hassselmans (Long) et Madame Pierre Lalo.
Olivier Messiaen la plaçait tout en haut du répertoire. C’en est une des œuvres les plus difficiles :

Alicia de Larrocha de la Calle (1923-2009) was related to this work and will remain its most famous interpreter. She had a very wide repertory however (from Bull to Britten and Bliss and Spanish composers of the XXe century); we know for example a superb live 3rd concerto of Beethoven with Kubelík in New York in 1983.

She recorded the integral of Iberia 4 times: in 1958 (this recording) and 1962 for Hispavox, in 1972 and 1988 for Decca.

Iberia (1905-1908)

These 12 impressions for piano are divided into 4 books dedicated successively to 4 women: Mrs Ernest Chausson, Blanche Selva, Marguerite Hassselmans (Long) and Mrs Pierre Lalo. Olivier Messiaen placed it at the top of the repertory. It is one of its most difficult works:

 iberia

En notant la qualité du présent report (comme pour le CD 2), on pourra ici comparer avec 2 versions ultérieures pour El polo : la version Decca de 1972 (de moins beau son !) est plus travaillée, mais on perd en naturel, celle de 1988 devient quasiment impressionniste.

1958 :

1972 :

1988 :

Iberia suite

arbos5 pièces ont été orchestrées par Enrique Fernández Arbós (qui donnera la première du Sacre en Espagne), ici jouées par l’orchestre de l’Opéra de Paris dirigé par Manuel Rosenthal. Mon épouse me dit que c’est de la soupe, disons plutôt du gaspacho… Malgré quelques lourdeurs, j’avoue mon « mauvais goût » en prisant presque plus ces transcriptions que les déluges de notes de la version originale…

Cantos de España, España, Mallorca, Recuerdos de Viaje

barbierJean-Joël Barbier (1920-1994) interprète ces pièces pittoresques avec toute la clarté et la finesse de jeu que l’on connaissait dans son intégrale Satie. España notamment est une pièce remarquable.


 

Petit glossaire de la musique espagnole :

Bulerias – Rythme rapide de flamenco sur 12 mesures

Cante jondo – littéralement « chant profond », est un type de chant flamenco, qui désigne les chants les plus anciens et les plus primitifs du répertoire flamenco.

Copla – Forme traditionnelle poétique du chant flamenco

Fandanguillo – Forme festive du fandango, danse andalouse en forme de crescendo

Guajiras – Chansons des expatriés espagnols

Habanera – Danse cubaine du XIXe siècle

Jota – Danse espagnole avec castagnettes avec un rythme en 3/4

Malagueña – Musique andalouse dérivée de vieux fandangos de Málaga

Polo – chanson dansée andalouse

Seguiriya – Une des formes les plus profondes et solennelles de danses du Cante jondo

Sevillana – Musique de dance de la région de Séville dérivée de la Seguidilla

Solea – Une des formes des palos (types de musiques) du flamenco

Tarantas – Chansons andalouses (Est)

Vilancico – Chanson populaire de type rustique

By noting the quality of this reissue (as for the CD 2), we will compare it with 2 later versions of El polo: the Decca version of 1972 (in a less good sound!) is sophisticated, but we loose some naturalness, the 1988 one becomes almost impressionist (see left).

Iberia suite

5 pieces were orchestrated by Enrique Fernández Arbós (who will give the first of the Rite in Spain), played here by the Paris Opera orchestra conducted by Manuel Rosenthal. My wife says to me that it is like soup, let say rather gaspacho … In spite of some heaviness’s, I acknowledge my “bad taste” by preferring almost more these transcriptions to the floods of notes of the original version… 

Cantos de España, España, Mallorca, Recuerdos de Viaje

Jean-Joel Barbier (1920-1994) interprets these picturesque parts with all the clearness and the smoothness of play we knew in his Satie integral. España in particular is a remarkable piece.

Original Iberia sleeve:
larrocha-hispavox

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.